AccueilÀ proposÉcrivez-nous

  Accueil 

TABLE FÉMINISTE FRANCOPHONE DE CONCERTATION PROVINCIALE DE L'ONTARIO

1992

ACTIVITÉS DE CRÉATION
  • 8 février 1992, Sudbury : réunion informelle des regroupements de femmes lors du Colloque sur l'intervention féministe en Ontario français
  • 28 avril 1992 : conférence téléphonique entre les regroupements de femmes intéressées à la création d'une Table
  • 19 mai 1992, Sudbury : réunion de la Table
  • 31 mai 1992, Toronto : réunion de la Table
  • Demande de subvention (26,000$) auprès du Secrétariat d'État du Canada
  • Demande de subvention (26,000$) auprès de la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario
  • 27 août 1992 : conférence téléphonique de la Table
  • Demande de subvention auprès de l'Office des affaires francophones
  • 4, 5 et 6 décembre 1992, Ottawa : réunion de la Table



    1993

    INTERNE
  • Réunion de la Table les 19, 20 et 21 mars 1993 à Toronto ;
  • Réunion de la Table les 24, 25 et 26 septembre 1993 à Ottawa ;
  • Élaboration du mandat du comité et de son plan d'action

    FINANCES
  • Élaboration du mandat du comité ;
  • Demande de subvention (26 000$) auprès de la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario pour l'année 1993-1994

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
  • Sondage éclair auprès des membres de la Table afin de colliger un répertoire de ressources ;
  • Réunion du comité de démarchage politique le 12 juin 1993 à Ottawa ;
  • Rencontre avec Jacqueline Pelletier, nouvelle présidente du Conseil consultatif de l'Ontario sur la condition féminine ;
  • Rencontre avec les représentantes du Secrétariat d'État dans le but de discuter le financement de la Table et le degré d'engagement du bureau régional de l'Ontario dans les dossiers « femmes » ;
  • Élaboration du mandat du comité et de son plan d'action

    JURIDICO-POLITIQUE
  • Élaboration du mandat du dossier et de son plan d'action

    SANTÉ
  • Rencontre avec Diane Rioux, vice-présidente de l'est au Conseil consultatif canadien sur la situation de la femme, au sujet du symposium national sur la santé (septembre 1994) ;
  • Élaboration du mandat du dossier et de son plan d'action

    AUTONOMIE FINANCIÈRE/DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
  • Élaboration du mandat du dossier et du plan d'action à court-terme et à long-terme



    1994

    INTERNE
  • Réunion de la Table les 11, 12 et 13 mars 1994 à Sudbury ;
  • Rencontre avec Paulette Alain, personne ressource pour le Nord-Est de l'Ontario au ministère des Ressources humaines et Travail Canada, lors de la réunion des 11, 12 et 13 mars 1994 ;
  • Réunion de la Table les 9, 10 et 11 septembre 1994 à Ottawa

    EXÉCUTIF
  • Élaboration du mandat du comité

    FINANCES
  • Répartition des fonds toujours disponibles de l'assiette de 1992-1993 ;
  • Développement des procédures d'attribution de contrats de services et d'un modèle de contrat-type ;

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
  • Formation pilote sur le démarchage politique (à Sudbury, le 11 mars 1994) ;
  • Stages de formation en démarchage politique (à Toronto et à Ottawa)
  • Production d'un document élaborant les mécanismes de coordination pour le démarchage politique de la Table (trousse de démarchage politique) ;
  • Lettre d'appui à la campagne de Jocelyne Champagne ;
  • Lettre envoyée au ministère de l'Éducation et de la Formation pour appuyer un projet de développement d'outils de formation et d'analyse en matière de violence faite aux femmes et aux enfants ;
  • Envoi des noms de femmes francophones pour participer au Symposium sur la santé "Caring agenda" ;
  • Suggestion de la candidature de Lise Tardif pour siéger au "Ontario Women's Reference Group" du COFAM ;
  • Rédaction et présentation d'un mémoire à la Commission royale sur l'éducation en Ontario (Bégin-Caplan) ;
  • Démarches auprès du Programme de promotion de la femme du ministère du Développement des ressources humaines concernant le financement possible d'un réseau de communication ;
  • Rencontres régulières entre le comité et la présidente du Conseil consultatif de l'Ontario sur la condition féminine afin de demeurer informées des dossiers et des priorités du gouvernement ;
  • Lettre à la ministre Marion Boyd (31 mars 1994) lui demandant une rencontre afin de discuter de certains dossiers prioritaires ;
  • Rencontre avec quatre fonctionnaires de la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario et l'Action ontarienne (7 septembre 1994) ;
  • Rencontre avec la ministre Finestone le 22 septembre 1994 pour présenter la TFFCPO et l'informer de nos dossiers prioritaires actifs

    JURIDICO-POLITIQUE
  • Production du document : "La perception des pensions alimentaires en Ontario, Analyse exploratoire préparée pour la Table féministe francophone de concertation provinciale de l'Ontario" ;
  • Rédaction d'un mémoire présenté au Groupe de travail sur le traitement fiscal des pensions alimentaires pour enfants (juillet 1994) ;
  • Préparation d'un projet de formation, de consultation et de concertation sur les droits à l'égalité garantis par l'article 15 de la
  • Charte canadienne des droits et libertés

    SANTÉ
  • Rencontre avec Diane Rioux en février 1994 afin de discuter du colloque sur la santé des femmes ;
  • Rencontre du comité le 8 avril 1994 à Toronto ;
  • Début d'une recherche sur la santé des femmes d'expression française en Ontario ;
  • Rencontre avec des représentants des ministères de la Santé et des Services sociaux et communautaires (novembre 1994) afin d'explorer les possibilités de négocier le financement de ce projet avec eux
    AUTONOMIE FINANCIÈRE/

    DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
  • Début du projet d'étude des programmes offerts par le gouvernement et le para-public afin d'évaluer s'ils répondent aux besoins des femmes - remise du rapport préliminaire ;
  • Présentation du rapport préliminaire "Formation et adaptation de la main d'oeuvre féminine : pleins feux sur boulotOntario et COFAM"

    RÉSEAUTAGE ÉLECTRONIQUE
  • Recherche sur les différents systèmes de communication en réseau sur ordinateur ;
  • Soumission d'un document décrivant le projet de création d'un nouveau réseau électronique franco-ontarien de concertation féministe au ministère des Ressources humaines du Canada



    1995

    COMITÉS ET DOSSIERS ACTIVITÉS INTERNE
  • Réunion de la Table les 26 et 27 février 1995 à Toronto ;
  • Rencontre avec MayAnn Francis, sous-ministre de la Condition féminine de l'Ontario, lors de la rencontre des 26 et 27 février, au sujet de la rencontre avec la ministre Marion Boyd ;
  • Compilation des principes et règlements de gestion interne de la Table ;
  • Préparation d'une pochette d'information à l'intention des futurs groupes-membres de même que des médias, bailleurs de fonds ou toute autre personne intéressée à obtenir de l'information sur la Table ;
  • Réunion de la Table les 22, 23 et 24 septembre 1995 à Ottawa

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
  • Lettres de position aux journaux Le Droit d'Ottawa et l'Express de Toronto ;
  • Lettre à Allan Rock au sujet du jugement Daviault (ivresse extrême comme défense dans une accusation d'agression sexuelle) ;
  • Lettre à Jean Chrétien au sujet des coupures dans les programmes finançant les infrastructures des groupes de femmes ;
  • Lettre à Jean Chrétien au sujet de la nouvelle politique d'immigration canadienne ;
  • Lettre à Jean Chrétien au sujet des propos haineux de la députée Skoke en ce qui concerne les lesbiennes et les gais ;
  • Lettre à Marion Boyd concernant la rumeur au sujet des coupures des programmes de subventions de la DGCFO ;
  • Lettre à Femmes d'Action concernant la rumeur au sujet de la disparition de la revue et notre intention de demander à nos groupes membres des idées de relance ;
  • Lettre à Herb Gray au sujet des événements de la prison fédérale de Kingston ;
  • Demande d'une rencontre avec l'Honorable Diane Marleau, ministre de Santé Canada ;
  • Participation à une journée de consultation organisée par le Réseau national d'Action Éducation Femmes, la Fédération nationale des femmes canadiennes-françaises, l'Association des collaboratrices et partenaires en affaires et Nouveau départ national ;
  • Participation à la conférence des femmes sur la réforme sociale à Régina organisée par le CCA/NAC ;
  • Rédaction et dépôt d'un mémoire au comité parlementaire ;
  • Rencontre avec la ministre de la Condition féminine de l'Ontario, Marion Boyd (27 février 1995) ;
  • Lettre à Jean Chrétien au sujet de la fermeture de l'initiative contre la violence faite aux femmes ;
  • Lettre à Sheila Finestone au sujet de la fermeture du Conseil consultatif sur le statut de la femme ;
  • Lettres à Allan Rock au sujet du jugement de la Cour suprême en matière de discrimination à l'égard des couples gais et lesbiennes en ce qui concerne le supplément de revenu, ainsi que pour le jugement Thibodeau en matière du traitement fiscal des pensions alimentaires  ;
  • Lettre à L'Express de Toronto : réaction à un article de François Bergeron au sujet de la violence faite aux femmes ;
  • Lettre à Michel Dupuys au sujet de la nomination des représentants de l'Ontario au comité d'orientation pour l'interministériel ;
  • Lettre à Dianne Cunningham : félicitation pour sa nomination à titre de ministre déléguée à la condition féminine ;
  • Participation au Rassemblement tricot effiloché, une marche sur la
  • Colline parlementaire organisée par une coalition formée de groupes de femmes du Québec dénonçant les coupures imputées au
  • Programme de promotion de la femme (PPF) et l'abolition du CCCSF ;
  • Présentes à la réception du Gouverneur général du Canada : une rencontre réunissant les déléguées des ministères de la condition féminine du Canada, des provinces et des territoires ;
  • Participation à la consultation menée par Condition féminine Canada dans le but d'élaborer une structure de recherche indépendante en matière de politiques sur la condition féminine (en remplacement au CCCSF) ;
  • Participation au comité exécutif de la Coalition pour le développement et l'épanouissement de la communauté franco-ontarienne et des minorités raciales francophones de l'Ontario, dont la gestion est basée sur la parité entre les sexes ;
  • Participation au forum de consultation au sujet de l'entente Canada-Ontario, entre la communauté franco-ontarienne et les institutions fédérales (articles 41 et 42 de la Charte canadienne des droits et libertés) ;
  • Rencontre avec Denis Fortin, le nouveau directeur de l'Office des Affaires francophones et Noble Villeneuve, le nouveau ministre de l'Office des Affaires francophones ;
  • Demandes de subventions auprès du Patrimoine canadien et la
  • Direction générale de la condition féminine de l'Ontario, pour la réalisation de la formation en démarchage politique

    JURIDICO-POLITIQUE
  • Demandes de subventions à l'Office des affaires francophones (pour 7 500$), à la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario et au ministère du Patrimoine canadien (pour un total de 48 000$), au Programme de contestation judiciaire et à la Fondation Trillium ;
  • Projets en cours : projet de droit à l'égalité des Franco-Ontariennes, projet immigration-parrainage (marrainé par le Réseau des chercheures féministes de l'Ontario français), et le projet de prestation des pensions alimentaires (lettre au ministre Rock lui rappelant la position de la Table pour qu'il la tienne en considération lors de l'élaboration du projet de loi) ;
  • Rencontre du comité encadreur du projet égalité en décembre 1995

    SANTÉ
  • Préparation du projet : Portrait de la santé et du bien-être social des communautés d'expression française en Ontario et évaluation des services en santé et services sociaux offerts aux différentes communautés désignées sous la loi des services en français ;
  • Demande de subvention pour le projet de recherche ;
  • Rencontre des chercheures le 24 août 1995 à Toronto ;
  • Participation au forum sur les stratégies d'intervention dans les domaines de la santé, des services sociaux et du logement, tenu les 20 et 21 mars 1995 ;

    RÉSEAUTAGE ÉLECTRONIQUE
  • Demande de subvention auprès du ministère du Développement des
  • Ressources humaines (fédéral) ;
  • Description du projet de réseautage électronique ;
  • Étude préliminaire des systèmes de conférence fermée présentement disponibles sur le marché



    1996

    COMITÉS ET DOSSIERS ACTIVITÉS INTERNE
  • Réunion de la Table les 23, 24 et 25 février 1996 à Ottawa ;
  • Évaluation du fonctionnement interne de la Table - production d'un rapport de cette évaluation ;
  • Rencontre de clarification entre des représentantes de la Table et du Réseau des femmes du Sud ;
  • Élaboration d'une proposition visant le changement du fonctionnement interne de la Table (incluant la création d'un comité de coordination et d'un comité de communications internes) ;
  • Réunion de la table les 6 et 7 décembre 1996 à Toronto ;

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
  • Lettre au ministère de l'Immigration afin de confirmer la participation active de Léonie Tchatat à la Table ;
  • Rencontre avec la directrice et deux membres du conseil d'administration du Réseau des femmes du Sud (septembre 1996) ;
  • Lettre de référence confirmant la participation de Fabienne Thiburce au sein de la Table ;
  • Appui à la coordination de la conférence de presse annonçant la décision de trois groupes de femmes de quitter l'ACFO. Prise de position publique sur la notion de représentation politique diversifiée en Ontario.
  • Représentation à l'exécutif de la Coalition pour le développement et l'épanouissement de la communauté franco-ontarienne et des minorités raciales de l'Ontario ;
  • Participation à la Déclaration des femmes de l'Ontario ;
  • Participation à une réunion qui concerne l'organisation de la « Marche des femmes » à Toronto ;
  • Redistribution du communiqué de la Fédération des caisses populaires de l'Ontario demandant aux francophones de l'Ontario d'aider les sinistré-es du Saguenay-Lac-St-Jean suite au déluge de juillet 1996 ;
  • Demande d'explication de la part de la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario en ce qui a trait au refus de financer le projet de formation en démarchage politique de même que les raisons du retard face au traitement de la demande et la répartition des fonds aux projets francophones par la Direction ;
  • Présentation du projet pilote pour la création d'un incubateur d'entreprises coopératives dans l'est ontarien à la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario ;
  • Rencontre avec la ministre le la condition féminine de l'Ontario, Diane Cunningham (lundi 9 décembre 1996) ;
  • Discussion avec le Chef des communications de l'Office des Affaires francophones afin de lui demander des explications au sujet de la publication dans les journaux locaux, provinciaux et nationaux attribuant ces propos à ce représentant : « A-t-on vraiment besoin de quatre organismes pour représenter les Franco-Ontariennes? » ;
  • Lettre aux médias signalant l'opposition de la Table à l'égard de la mise en oeuvre du travail obligatoire ;
  • Participation à la consultation portant sur le repositionnement du Programme de promotion de la femme ainsi que sur le Fonds de recherche indépendante. Élaboration de la position de la Table à partir du document Ensemble vers l'égalité des femmes fourni par le Ministère. Participation à la consultation-Ontario tenue à Toronto ;
  • Demande de financement au Programme de promotion de la femme afin de permettre la tenue des rencontres bi-annuelles provinciales de la Table ;
  • Propositions de recommandations à inclure dans le rapport du Canada présenté au Comité des Nations Unies responsable de la Convention sur l'élimination de toutes formes de discrimination à l'égard des femmes ;
  • Participation à un sondage téléphonique sur l'accès des femmes à l'Internet réalisé par Condition féminine Canada ;
  • Lettre de félicitations à Sheila Copps pour sa nomination au ministère du Patrimoine canadien ;
  • Rencontre de la Table et l'Alliance culturelle de l'Ontario avec un représentant du cabinet de la ministre, le directeur national du Programme des langues officielles pour reconfirmer la vision des modèles de concertation et de représentation politique en Ontario français ;
  • Lettre au député fédéral Zed afin de l'appuyer dans sa lutte pour faire baisser les taux d'intérêts des cartes de crédit ;
  • Participation aux audiences de la région d'Ottawa-Carleton sur la reconfiguration des hôpitaux de la région - appui à l'Hôpital Montfort ;
  • Présentation de la communication Enjeux et défis du leadership féministe au sein de la francophonie ontarienne au Colloque international sur la recherche féministe dans la francophonie (Université Laval, septembre 1996) ;
  • Participation à une rencontre communautaire (organisée par le Bureau du Québec du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes) ayant pour but de présenter le nouveau Programme de soutien financier aux partenariats entre le Québec et les communautés francophones et acadiennes du Canada  ;
  • Participation à la création d'une vidéocassette didactique dans le cadre du cours "Introduction à la politique canadienne" de l'Université d'Ottawa au département de sciences politiques ;
  • Participation à un forum communautaire sur la vitalité du français dans le cadre du dixième anniversaire de l'adoption de la Loi sur les services en français en Ontario ;
  • Production d'un communiqué de presse, assorti d'une page de renseignements supplémentaires, afin de rendre public la position que la Table a adopté à l'égard de l'entente Canada-Communauté

    JURIDICO-POLITIQUE
  • Session de formation et de consultation pour le projet égalité, de février à avril 1996 (à Ottawa, Timmins, Sudbury, Chatham et Toronto) ;
  • Rencontre du comité encadreur du projet égalité les 4 et 5 mai 1996 afin de préparer la rencontre de concertation provinciale ;
  • Rencontre provinciale de concertation à Ottawa les 25 et 26 mai 1996 ;
  • Production du document de formation, du rapport de consultation et du Rapport de la rencontre provinciale de concertation (pour le « Projet égalité ») ;
  • Évaluation du projet égalité par l'ensemble des participantes ;
  • Participation à l'assemblée générale du Programme de contestation judiciaire du 27 au 29 septembre 1996 ;
  • Description du projet Qui prend pays...l'impact du parrainage sur les droits à l'égalité des femmes immigrantes francophones ;
  • Implication dans le suivi à la Déclaration des femmes de l'Ontario  ;
  • Traduction du texte de la Déclaration en plusieurs langues et publication à diverses reprises ;
  • Participation à une consultation publique auprès de la ministre de la Condition féminine de l'Ontario, madame Diane Cunningham, à propos de la nouvelle politique-cadre du gouvernement (« l'affaire du rapport McGuire ») ;
  • Adhésion au Programme de contestation judiciaire et participation à son assemblée générale du 27 au 29 septembre ;
  • Appuis au développement d'un projet visant à recenser les différents textes d'analyse portant sur l'impact social, économique, politique et juridique du « workfare » ;
  • Organisation d'un forum sur l'impact des politiques néo-libérales sur les droits des femmes ;
  • Soumission du projet « Éduc-Action/Femmes »

    SANTÉ
  • Travail sur le projet de recherche sur la santé et les services sociaux  ;
  • Inclusion au groupe des partenaires-clés du Centre d'excellence pour la santé des femmes à l'Université York ;
  • Entrevues avec les médias pour présenter la position de la Table au sujet des désaccords entre les médecins et le gouvernement ontarien  ;

    AUTONOMIE FINANCIÈRE/DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
  • Sondage auprès de tous les groupes-membres de la Table afin de savoir lesquels étaient engagés dans des projets de développement économique ;
  • Réunion du comité régional d'Ottawa-Carleton de la TFFCPO pour présenter une demande d'aide financière à six bailleurs de fonds différents afin de voir à la mise sur pied d'un projet d'incubateur d'entreprises et la création d'une agence de placement pour les femmes francophones de la région

    RÉSEAUTAGE ÉLECTRONIQUE
  • Session de formation le 23 février 1996 ;
  • Mini-sondage pour investiguer les acquis et les besoins auprès des groupes-membres en avril 1996 ;
  • Installation pour conférences privées des membres sur le WEB ;
  • Ébauche de la page WEB de la Table ;



    1997

    COMITÉS ET DOSSIERS ACTIVITÉS INTERNE/ COORDINATION
  • Réunion de la Table les 21, 22 et 23 mars 1997 à Toronto ;
  • Deux conférences téléphoniques visant à préciser les mécanismes de fonctionnement ;
  • Participation à l'organisation du forum sur l'impact des politiques néolibérales sur les droits des femmes (22 mars 1997) ;
  • Réunion de la Table les 3, 4 et 5 octobre à Ottawa ;
  • Deux conférences téléphoniques portant sur différents points dont les différents moyens de communication de la Table (courriel, télécopieur, Web), les demandes de subventions, la lourdeur de la tâche de la responsable du comité de démarchage politique.

    FINANCES
  • Bilan financier de la Table ;

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
  • Représentation à certaines émissions afin de traiter du jugement de la Cour d'appel de l'Ontario en ce qui a trait à la possibilité que les femmes puissent se promener les seins nus ;
  • Lettre adressée à Guylaine Saucier, présidente de la SRC, dénonçant la décision de la société d'état de démanteler l'émission Ontario 30 ;
  • Appuis au Réseau national d'action éducation femmes pour son projet en alphabétisation ;
  • Appuis à la Collective lesbienne pour son projet « Violence invisible » ;
  • Appuis à la maison Amethyst dans la restructuration des services et des programmes en toxicomanie dans la région d'Ottawa-Carleton ;
  • Collaboration dans le développement du projet « Éduc-Action/Femmes » ;
  • Rédaction d'un article pour Voyons donc sur les raisons du refus des femmes de signer l'entente Canada-Communauté ;
  • Participation à la publication Pleins feux en y insérant un article descriptif de la Table ;
  • Présentation aux membres dirigeantes du Réseau national d'action éducation femmes de l'expérience vécue au sein de la Coalition pour le développement et l'épanouissement de la communauté franco-ontarienne et des minorités raciales francophones de l'Ontario ;
  • Envoi d'une offre de services et embauche d'une consultante-chercheure pour étoffer le dossier des politiques néolibérales ;
  • Fournit la liste des adresses des groupes membres de la Table pour la campagne S.O.S. Montfort ;
  • Rédaction d'un communiqué de presse (21 mars 1997) dans le dossier de la sauvegarde de Montfort ;
  • Rédaction et présentation d'un texte sur la position de la Table face aux politiques du gouvernement Harris à Sudbury le 22 mars 1997 ;
  • Refus de signer l'entente Canada-Communauté ;
  • Communiqué de presse à l'égard du refus de signer l'entente Canada-Communauté ;
  • Demandes afin de rencontrer la ministre Copps au sujet de l'entente Canada-Communauté ;
  • Rencontre de plusieurs femmes à Ottawa pour discuter de la reconceptualisation du milieu associatif ;
  • Rédaction d'un document de réflexion au sujet de la reconceptualisation du milieu associatif ;
  • Rédaction d'un document de réflexion au sujet des états généraux de l'éducation ;
  • Démission de la responsable du comité en septembre ;
  • Supervision de l'étudiante qui a travaillé à la mise à jour des dossiers et archives de la Table ;
  • Rédaction d'une demande de subvention au montant de 169 000$ soumise à Patrimoine canadien pour le projet «Émergence du leadership» ;
  • Participation à une rencontre informelle avec la présidence de l'ACFO provinciale ;
  • Participation à la consultation sur le dossier des nouvelles identités pour les femmes violentées dont la vie est en danger ;
  • Participation aux États généraux sur l'éducation ;
  • Refus de participation à une session de travail organisée par l'ACFO provinciale en vue d'élaborer une stratégie de contestation judiciaire dans le domaine de la formation professionnelle ;
  • Appuis à la Fédération des femmes du Québec dans l'organisation de la Marche de l'an 2000 ;
  • Appuis au Réseau franco-ontarien de l'enseignement à distance dans la consolidation du réseau interactif de communication des collèges et universités ;
  • Présentation de la communication «Affirmation politique des femmes au sein du milieu associatif» au colloque Visibles et Partenaires en mai 1997 ;
  • Compilation et rédaction d'un document faisant l'inventaire des politiques néolibérales adoptées par le gouvernement de l'Ontario au cours de la méga-semaine et de certaines recommandations de la Commission de révision des formalités administratives ;
  • Rédaction d'un article présentant la position de la Table dans le dossier de l'hôpital Montfort paru dans S.O.S. Montfort: témoignages, analyses et documents publié par Les Presses de l'Université d'Ottawa ;
  • Représentation de la Table au Comité de spécialistes en orientation et formation au cheminement de carrière (CSOFCC) dans le cadre de la refonte du curriculum des écoles secondaires de langue française de l'Ontario.

    JURIDICO-POLITIQUE
  • Réunion du comité encadreur du projet Qui prend pays...l'impact du parrainage sur les droits à l'égalité des femmes immigrantes les 16 et 17 février à Toronto pour discuter de la problématique et des objectifs du projet ;
  • Développement du projet Qui prend pays... au cours du printemps 1997 en collaboration avec le Centre de recherches féministes de York et le Département en Études des femmes de Glendon ;
  • Demandes de subventions pour le projet Qui prend pays... ;
  • Réunion du comité encadreur du projet Qui prend pays...en août 1997 afin de discuter de la mise en branle du projet , du plan de travail, de l'échéancier, des définitions de tâches et des exigences professionnelles pour chacun des postes dans l'équipe de travail ;
  • Organisation du forum sur l'impact des politiques néolibérales sur les droits des femmes (22 mars 1997) ;
  • Création d'un comité de travail pour le projet « workfare » ;
  • Conférence téléphonique du comité de travail pour le projet « workfare » en juin 1997 ;
  • Refus du ministère de l'Éducation de subventionner le projet « Éduc-Action/Femmes » qui lui avait été soumis au mois de janvier 1997 ;
  • Finalisation et soumission à deux agences de financement du projet Qui prend pays... L'impact du parrainage sur les droits à l'égalité des femmes immigrantes ;
  • Réception de subventions - Condition féminine Canada (85 000$) et Centre d'excellence pour la santé des femmes (12 500$) ;
  • Rencontre du comité encadreur à Toronto à la fin d'août pour discuter des fonctions, des responsabilités, des définitions de tâches et des compétences requises des membres de l'équipe de recherche et du plan de travail ;
  • Étude des offres de services reçues suite à l'appel de candidatures fait en juin par le comité de sélection ;
  • Engagement de la Table afin de remplir un questionnaire portant sur différents aspects d'un projet concernant un programme de maîtrise en Études des femmes en français (consortium formé des universités Laurentienne, d'Ottawa et York).

    SANTÉ
  • Réalisation des volets 1 et 2 (statistiques et cueillette des données, transcription et analyse de données) du projet Santé ;
  • Soumission de l'ébauche du rapport de recherche le 10 mars 1997 ;
  • Demande de financement au Centre de recherche et d'excellence sur la santé des femmes pour développer le volet 3 (volet action) du projet Santé et une pour permettre une rencontre avec l'équipe de chercheures québécoises ;
  • Présentation des résultats et des grandes recommandations de l'Enquête sur les services sociaux, la santé et la qualité de vie des femmes et des familles francophones de l'Ontario dans le cadre du mini-colloque public.

    RÉSEAUTAGE ÉLECTRONIQUE
  • Mini-sondage auprès des groupes-membres afin de mesurer leur degré de participation aux conférences privées de la table ;
  • Sessions de formation, réflexion et stratégies d'action prévues à Ottawa (le 8 avril), à Sudbury (le 12 avril) et à Toronto (le 19 avril) ;
  • Choix arrêté sur le serveur Web Networks établi à Toronto ;
  • Développement de 9 conférences privées, soit une par comité de la Table ;
  • Conception de la page d'accueil de la Table dans Internet ;
  • Tenue de deux sessions de formation et de réflexion (Sudbury et Ottawa) ;
  • Rédaction d'un article sur le réseautage télématique de la Table destiné à Reflet et Women's Cyberspace.



    1998

    INTERNE/ COORDINATION
  • Réunion de la Table les 27, 28 février et 1er mars 1998 à Ottawa ;
  • Trois conférences téléphoniques (29 octobre, 11 décembre 1997 et 5 février 98) soulignant différentes réalisations et mécanismes de la Table tels que la conception d'un dépliant présentant la Table, le développement d'un protocole d'accueil (marrainage) des nouvelles membres, la mise à jour de la liste des membres ainsi que leur adresse électronique, la révision des règlements de régie interne ;
  • Réunion de la Table les 25, 26 et 27 septembre 1998 à Toronto ;
  • Deux conférences téléphoniques et une rencontre des porteuses de dossiers et des responsables de comités à Toronto le 27 mars 1998 ;

    FINANCES
  • Présentation du rapport financier couvrant la période du 1er avril 1998 jusqu'au 23 septembre 1998

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
  • Participation à une campagne contre la violence qui prévaut en Algérie par l'entremise d'une lettre circulaire adressée à l'Ambassadeur de la République algérienne ;
  • Lettre adressée à Anne McLennan, ministre de la Justice, pour l'inciter à nominer une femme juge à la Cour Suprême du Canada ;
  • Appui publique de la grève des enseignantes et enseignants (Loi 160)en adressant une lettre d'appui aux principaux sundicats, en allant sur les lignes de piquetage et en participant à l'émission « Tournée d'Amérique » du 7 novembre 1998 afin de traiter de ce sujet ;
  • Lettre adressée à Hedi Fry, sous-ministre à la Condition féminine, afin que le gouvernement canadien s'engage à verser les sommes dues aux femmes travaillant à la Fonction publique fédérale ;
  • Lettre acheminée au Premier ministre Jean Chrétien appuyant la Campagne du 2$ pour les femmes (campagne demandant au gouvernement fédéral de verser deux dollars par année pour chaque canadienne au Programme de Promotion de la femme de Condition féminine Canada) ;
  • Lettre adressée à Mike Harris, Premier ministre de l'Ontario, l'enjoignant à protéger les droits linguistiques des francophones dans son projet de loi 108 (délestage des responsabilités provinciales aux municipalités de l'Ontario) ;
  • Appui à la Cour de l'Ontario dans la reconnaissance du droit des couples lesbiens et gais survivants à l'indemnisation en cas de décès de la conjointe ou du conjoint ;
  • Lettres adressées à Lucienne Robillard, ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, à Allan Rock, mnistre de la Santé et à Lloyd Axworthy, ministre des Affaires extérieures, leur demandant de renverser la décision de déportation de Fateneh Fazalinasab prise par la Commission de l'immigration et du refuge politique ;
  • Circulation d'une ébauche de position (dépolitiser le dossier de l'unité nationale) quant à la Déclaration de Calgary ;
  • Appui accordé à la Collective lesbienne quant à sa demande de financement pour le projet « atelier de sensibilisation » ;
  • Appui accordé à la Communauté des femmes d'Afrique noire francophone dans son projet « Stratégies de développement communautaire » ;
  • Participation à la consultation sur les méthodes de consultation du Programme de promotion de la femme, Condition féminine Canada ;
  • Refus de participation au caucus des femmes du Parti Libéral (fédéral) basé sur le fait que les ministres Sheila Copps (Patrimoine canadien) et Hedi Fry (Condition féminine) devaient être absentes ; Demandes non poursuivies au Conseil de recherche en sciences humaines ainsi qu'au Siège du Réseau national sur la santé des femmes ;
  • Invitation de la Télévision Française de l'Ontario (TFO) lancée à la Table afin que cette dernière lui fasse part des besoins de ses membres en matière de formation ;
  • Lettre rédigées à l'intention de Sheila Copps (Patrimoine canadien) et Hedy Fry (Condition féminine Canada) afin de donner suite aux décisions des membres de la Table ;
  • Invitation du bureau de la ministre Copps à rencontrer Maurice Rioux, conseiller politique de la ministre ;
  • Planification d'une rencontre avec Florence Ivers, sous-ministre de la Condition féminine ;
  • Élaboration d'un questionnaire sondage pour faire l'inventaire des expertises et des ressources au sein de la Table afin de cibler un des groupes-membres pour la coordination du démarchage politique ;
  • Sélection d'une nouvelle responsable du démarchage politique ;
  • Supervision de l'étudiante embauchée grâce à un projet d'été du ministère du Développement des ressources humaines ;
  • Appui à la responsable de la gestion financière dans la rédaction de demandes de subvention ;
  • Rencontre avec la coordonnatrice de Condition féminine Canada et une autre rencontre avec le conseiller principal de la ministre du Patrimoine canadien (Sheila Copps) afin de partager les préoccupations de la Table face à l'Entente Canada-communauté, à présenter les dossiers de la Table et à mettre en lumière la réalité des femmes francophones de couleur ;
  • Inscription de la Table à la listes des groupes intéressés à participer à la Marche mondiale des femmes du pain et des roses pour l'égalité, le développement et la paix (l'an 2 000) ;
  • Lettre de félicitations à Linda Cardinal pour sa nomination au Groupe de travail sur les effets des transformations gouvernementales et les langues officielles ;
  • Lettre de félicitations à Jane Pepino pour sa nomination à titre de responsable de la mise en place du Conseil ontarien des services de santé pour les femmes ;
  • Lettre à Lucienne Robillard, ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration du Canada, au sujet de la demande de statut de réfugiée de Jeanne Sebastiao ;
  • Lettre à Elizabeth Witmer, ministre de la Santé de l'Ontario, au sujet de la restructuration des Conseils régionaux de la santé et de la place des francophones au sein de ces structures ;
  • Lettre d'appui à la demande de subvention du Centre d'intégration, de formation et de développement économique (CIFODE) pour son projet « Toutes voiles en avant » ; Participation à la rencontre régionale organisée par le Centre d'intégration, de formation et de développement économique (CIFODE) suite au forum de Sudbury ;
  • Participation au sondage de la Chaîne TFO portant sur les besoins de formation chez les francophones ;
  • Participation à la consultation organisée par l'Institut d'éducation pédagogique de l'Ontario (IEPO/OISE) au sujet de la construction discursive de l'espace francophone en milieu minoritaire et organisation d'une rencontre consultative avec les groupes et les femmes de couleur de la région d'Ottawa ;
  • Participation et présidence d'une session portant sur la santé et l'environnement dans le cadre de la conférence annuelle organisée par l'ACEF ;
  • Participation à une entrevue dans le cadre d'une maîtrise en journalisme/politique au sujet du rôle des médias franco-ontariens dans la restructuration du milieu associatif ;
  • Participation à une table-ronde et tribune téléphonique faisant le bilan des trois ans du gouvernement Harris diffusée à l'émission Panorama le 24 septembre 1998 ;
  • Paticipation au sondage de l'Organisation nationale des femmes immigrantes et des femmes appartenant à une minorité visible au Canada et distribution de sondage aux groupes de femmes de couleur membres de la TFFCPO ;
  • Appui à la campagne « Fonds de la résistance » concernant l'Hôpital Montfort ;
  • Rencontre préparatoire réunissant les trois groupes de femmes de couleur membres de la Table à la mi-septembre concernant les objectifs des États généraux des femmes de couleur, le design de la rencontre, le fonctionnement et le rôle du comité organisateur et une demande de service d'appui technique de Patrimoine canadien pour la réalisation de la rencontre ;
  • Participation à deux rencontres du Groupe de travail post-Sudbury (TPS), anciennement le Groupe des 13 (ou 14), et participation au sous-comité de négociation de l'Entente Canada-communauté ;
  • Demande d'information au Comité conjoint de l'Entente Canada-communauté afin de connaître les groupes de minorité culturelle ayant obtenu des fonds de l'enveloppe qui leur était réservée et réception, en guise de réponse, une lettre circulaire expédiée à tous les organismes subventionnés dressant une liste des groupes bénéficiaires et précisant les montants accordés à chacun ;
  • Présentation de l'évolution du dossier de l'équité salariale à la fonction publique fédérale, incluant l'historique de la question et un regard sur la situation actuelle ;
  • Appui de la Table quant à la pétition en faveur de l'équité salariale et circulation de la pétition au sein des différents réseaux des groupes membres ;

    1999




    COMITÉS ET DOSSIERS ACTIVITÉS INTERNE
  • Réunion de la Table les 26, 27,28 février 1999 à Ottawa
  • Réunion de la Table les 24, 25, 26 septembre 1999 à Sudbury
  • Inventaire des politiques à développer au sein de la Table
    Énoncé des valeurs (charte)
  • Révision de certaines politiques de la Table.
  • Présentation du rapport du comité interne
  • Ébauche du plan triennal

    FINANCES


    DEMARCHE POLITIQUE
    Retrait de la Table du groupe de travail post Sudbury (TPS).
    Publication d'une pétition sous forme d'affiche dans le dossier de l'équité salariale.
    Présence de la Table à la rencontre canadienne d'élaboration de stratégies relatives à la convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.
    Demande de subvention à Condition féminine Canada sous le thème "Consolidation du leadership des femmes francophones".
    La Table s'est jointe à la coalition de l'Ontario pour la justice sociale dans le cadre de la campagne "Le vote des femmes ça compte".
    Cette initiative remplace le projet "Déclaration des femmes de l'Ontario".
    Invitation faite aux membres de la Table pour s'inscrire comme organisme de soutien à cette campagne.
    Organisation d'activités en prévision des élections provinciales à Thunder Bay.
    Départ de la responsable du dossier du démarchage politique.
    Appel de candidature pour combler ce poste.
    Rédaction d’une lettre pour protester contre la situation de la prison des femmes de Kingston.
    Rédaction d’une lettre sur les conditions de vie des réfugiés chinois qui ont accostés en Colombie Britannique.

    JURIDICO-POLITIQUE
    Élaboration d'un rapport synthèse du projet sur le parrainage des femmes immigrantes " Qui prend pays", et rapport de recherche déposée à Condition féminine canada
    Forum provincial Qui prends pays à eu lieu à Ottawa les 30 avril et 1 et 2 mai.
    Cet événement à rassemblé plus de quarante femmes originaires de plusieurs pays.
    Formation offerte lors de ce forum sur l’impact du parrainage des femmes immigrantes.
    Formulation de recommandations traitant du changement des lois sur le parrainage.
    La Table se joint à une coalition d’organismes anglophones pour encourager les femmes à aller voter.
    Envoi de feuillets à tous les groupes de la Table pour distribution dans leur réseau pour les encourager à voter
    Distribution des feuillets de porte à porte à Ottawa.
    Réalisation d’une entrevue sur les ondes de CBON.
    Incitation faite aux femmes de Sudbury pour qu’elles se rendent voter avec une copine.
    La coalition « Le vote des femmes ca compte » dispose d’un fonds et à offert de remettre à la Table 2000$ à 3000 $ par région pour des rencontres de suivi à la campagne.
    Envoi de feuillets sur une base continue.
    Association de l’Action travail des femmes, l’Association nationale des femmes et du droit et de la TFFCPO.
    Rédaction d’un mémoire qui sera présenté à la mi-octobre

    SANTÉ
    Subvention de 12 000$ du Réseau Pan canadien sur la santé des femmes pour la publication de la synthèse de recherche "Les conditions de possibilité des services de santé et des services sociaux en français en Ontario: un enjeux pour les femmes francophones."
    Subvention de 45 000$ pour la 1e étape de développement pour la création d'un réseau de santé pour les femmes francophones en Ontario
    Création d'un comité de coordination regroupant les responsables de dossiers
    Organisation d'un forum communautaire provincial pour les suites du projet Santé
    Création de FEMMES pour la Santé

    LEADERSHIP
    Présentation des faits saillants du dossier de l’émergence du leadership
    Pression de la part du comité conjoint pour que la Table revienne au groupe TPS
    Dissolution du comité conjoint qui gérait l’entente.
    Contenu de l’entente seulement divulgué aux personnes siégeant sur le comité de négociation.
    Patrimoine Canada persiste à vouloir intégrer la TFFCPO aux négociations

    FRANCOFEMMES
    Numérisation et recherche d'information sur divers projets: Ressources violences, Égalité pour l'an 2000,
    Création d'hyperliens pour le documents démarchage politique
    Collecte de données pour les projets: Égalité en éducation physique, égalité en matière d'emploi et répertoire des chercheures féministes.
    Élaboration d'un plan de promotion, formation et financement.
    Rejet de la demande de subvention par Industrie Canada.


    2000




    COMITÉS ET DOSSIERS
    Réunion de la Table les 11, 12, 13 février 2000 à Ottawa
    Réunion de la Table les 8, 9, 10 décembre 2000 à Toronto


    FINANCES
    Bilan financier de la Table

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
    Présentation du rapport d’activité de la marche mondiale des femmes de l’an 2000
    Organisation par la TFFCPO des actions de la Marche des femmes de l’an 2000
    Définition du plan d’action et des priorités lors de la réunion du comité les 12 et 13 novembre 1999
    Réalisation des activités suivantes : manifeste des femmes francophones de l’Ontario, campagne de signature, feuillets de sensibilisation, courtepointe, calendrier et livre de photo.
    Réunion du comité les 10 et 11 février pour l’élaboration d’un plan d’action.
    Envoi de communiqués aux médias annonçant les engagements de la TFFCPO.
    Embauche de quelqu’une pour faire le déblayage sur la question femmes et politique et production d'un document intitulé "Les Femmes et le pouvoir politique"
    Réinsertion de la TFFCPO comme représentante du secteur femmes au comité de direction de l'entente Canada Communauté et au sein des comités exécutif et de gestion.

    JURIDICO-POLITIQUE
    Présentation des faits saillants des activités des derniers mois du projet parrainage.
    Dépôt du rapport de recherche sur le parrainage à Condition Féminine Canada (CFC).
    Démarchage politique pour changer la Loi sur l’immigration.
    Rencontre du comité encadreur en novembre 2000.
    Préparation d’une trousse d’information à l’intention des intervenantes pour l’orientation des immigrantes.
    Réception d’une subvention pour la production de la trousse.

    SANTÉ
    Présentation du rapport sur le forum provincial portant sur les femmes francophones et la santé.
    Coordination de FEMMES pour la santé par l’Union culturelle des Franco-Ontariennes .
    Réalisation de plusieurs entrevues médiatiques suite au Forum .
    Confirmation du nom soit la Voix/e d’entraide des femmes de l’Ontario (VEFO) et du mandat du réseau.
    L’union culturelle des Franco-Ontariennes représente la table féministe à FEMMES pour la santé.

    AUTONOMIE FINANCIÈRE/ DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
    Mise en place du projet de recherche pour tracer le profil socio-économique des femmes de l’Ontario français.
    Lancement d’un appel de collaboration au sein des groupes membres de la table pour former un comité encadreur.
    Lancement d’un deuxième appel de collaboration auprès du Réseau des chercheures féministe de l’Ontario dans le but de former une équipe de recherche.

    FRANCOfEMMES
    Présentation du rapport du comité Francofemmes
    Réunion via une conférence téléphonique le 7 février 2000
    Création de deux stratégies de financement pour le Francofemmes

    2001



    COMITÉS ET DOSSIERS
    Réunion de la Table les 16, 17, 18 mars 2001 à Ottawa
    Rédaction par le comité de coordination d’une politique de délégation des responsabilités

    FINANCES Bilan financier de la Table

    DÉMARCHAGE POLITIQUE
    Élaboration d’un document ébauche sur l’influence et la représentation des femmes en politique dans le cadre du projet « Les femmes et le pouvoir ».
    Présentation du document « cadre de référence pour l’exercice de planification stratégique communautaire de la communauté franco-ontarienne ».
    La Table est responsable de la consultation de l’ensemble du secteur Femmes pour l’entente Canada-communauté et des consultations du secteur pour l’entente Canada-communauté.



    JURIDICO-POLITIQUE
    Date fixée pour le forum de parrainage soit le 31 mars 2001
    SANTÉ FEMMES pour la santé a fait parvenir les actes forum aux participantes.
    Production d’un rapport qui a été acheminé à Santé Canada et au Centre excellence pour la santé des femmes de Toronto.
    FEMMES pour la santé écrit une lettre au Ontario Women’s Health Network (OWEN) pour leur expliquer la démarche entreprise par le réseau francophone, clarification que le OWEN n’a pas le mandat d’intervenir auprès de la communauté francophone

    AUTONOMIE FINANCIÈRE/DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
    Réalisation de plusieurs travaux préparatifs au projet sur les réalités socio-économiques.
    Confirmation du comité encadreur de la recherche
    Les organismes qui y siègeront sont : le regroupement des jeunes filles de Toronto, le regroupement des femmes immigrantes francophones de Toronto, le Centre d’intégration et de formation économique, le Centre des femmes francophones du Nord-Ouest et Action éducation femmes de l’Ontario.

    FRANCOFEMMES
    Initiative Francofemmes en suspend.
    Dans le cadre du Programme Jeunesse Canada au Travail, une étudiante aura la tâche de préparer une demande de subvention cet été et travailler à la mise à jour du site.


    2002

    Projet : «À la bonne place au bon moment : pour des décisions à l’avantage des femmes»

    Buts et objectifs :

      Accroître le nombre et l’efficacité des interventions des Franco?Ontariennes afin que soient mises en place des politiques et des programmes qui tiennent compte des contextes de vie des femmes au sein de diverses instances de décision.
    o La Table a entrepris une étude dans le but de :
    1. Vérifier quelles étaient les stratégies privilégiées par les groupes pour faciliter la participation des femmes au niveau politique
    2. Cerner les besoins des groupes membres en matière de formation pour augmenter le nombre de femmes en politique. De plus, la TFFCPO a aussi mené une mission exploratoire auprès des groupes du Québec encourageant les femmes à s’engager dans la vie politique active.
    o Avril 2002
    Publication du rapport de consultation des femmes sur les moyens et les stratégies visant à augmenter leur participation et leur représentation dans le monde politique.
    o 23 octobre 2002
    Organisation d’ateliers d’appui pour les femmes francophones qui veulent se présenter aux élections municipales de 2003.

    Avril 2002 rapport synthèse
    Étude de besoin en matière de gestion des groupes de femmes et de la place des femmes dans l’espace publique et politique.
    -Angèle Bassolé, Diane Sénécal et Lyne Bouchard sont les contractuelles embauchées pour ce projet. Elles ont recueilli les documents produits par les groupes à ce sujet.
    -La TFFCPO a mené une étude auprès de ses groupes membres pour connaître leurs besoins en gestion de même que ceux relatifs à la place occupée par les femmes dans les divers lieux de pouvoir. Cette étude a pour objectif d’identifier quels sont les principaux besoins ressentis par les groupes afin de développer, d’une part, des modèles de formation en gestion pour les femmes francophones de l’Ontario et d’autre part, divers outils destinés à aider les femmes à prendre une part plus active aux lieux de pouvoir tant associatif, communautaire, politique, public que para-public
    -Résultats : Parmi 14 groupes interviewés, la majorité indique avoir moins de 5 employées,
    -Tous les groupes, sauf un ont indiqué qu’ils avaient un nombre plus élevé de bénévoles que d’employées rémunérées.
    -Près de ¾ des groupes ont indiqué que la méthode de gestion de leur groupe consistait en un conseil d’administration.
    -La moitié des groupes ont indiqué qu’ils étaient principalement des organismes de services.

    5 décembre 2002
      [ Edimage ] Envoi d’une lettre d’appui pour la Coalition nationale envoyée à Madame Linda St?Maurice de Condition féminine du Canada. Cette coalition vise 2 objectifs : recueillir l’adhésion et la participation des organismes de femmes francophones à la création formelle d’une coalition nationale ainsi que l’établissement d’une stratégie commune d’action face aux ententes Canada-Communauté.

    28 octobre 2002
    Envoi d’une lettre concernant le sous-financement des groupes de femmes francophones à Condition féminine Canada.

    Projet : «la place des femmes en politique» proposition d’un plan de formation et d’intervention.

    § L’objectif du projet est de permettre une présence et une participation des femmes accrue en politique et particulièrement dans les instances décisionnelles locales, régionales et provinciales. Les résultats du sondage ont démontré que les femmes ne sont pas présentes dans les lieux où s’exerce le pouvoir décisionnel.

    Suivi au projet parrainage :
    -Production et diffusion d’un guide d’animation et d’une trousse d’information.
    -La création du nouvel organisme provincial de femmes immigrantes, le Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones (MOFIF).
    -Les buts du MOFIF sont de travailler à atteindre les droits à l’égalité des femmes immigrantes, de favoriser leur pleine intégration à la société canadienne par l’éducation et l’information et d’assurer, en créant un cadre d’échanges et de concertation, le plein épanouissement social et économique de ses membres.
    -Il a en outre contribué à diffuser la pétition lancée par la clinique juridique Parkdale de Toronto sur les droits des enfants canadiens de parents au statut d’immigration en cours vivant en Ontario à bénéficier d’une couverture sanitaire et éducative. En effet, il est refusé à ces enfants même quand ceux-ci sont nés au Canada, donc canadiens, la couverture santé en Ontario et le droit de fréquenter l’école parce que leurs parents n’ont pas encore de statut d’immigration définitive.
    -Le MOFIF a élaboré une trousse d’intervention à l’intention des femmes immigrantes et des intervenantes. Cette trousse d’intervention se veut un outil de vulgarisation et de ressources pour les immigrantes et les intervenantes dans les maisons d’accueil en même temps qu’un guide car il y a un contenu explicatif sur le processus d’immigration, des informations sur les différents services disponibles, sur la vie au Canada, et les droits des femmes.
    -Un article sur le parrainage des femmes immigrantes, rédigé par Angèle Bassolé, a été publié dans les actes du colloque de Sherbrooke de mai 2001 sur l’immigration en région intitulé La dette éternelle, cet article pose la problématique de parrainage et ses incidences sur les droits à l’égalité des femmes immigrantes, notamment ce sentiment de redevance à vie que certaines femmes parrainées éprouvent à l’égard de leurs conjoints.
    -Le dossier immigration-parrainage a été officiellement remis au MOFIF qui, dorénavant, se chargera de son administration.

    13 février 2002
    Réunion du Comité de coordination à Mattawa
    -Bilan des dossiers de la table : -Entente Canada Communauté :
    La validation du plan stratégique communautaires de l’Entente est en cours.
    -Comité femmes pour la santé
    Un comité s’est créé pour faire une planification stratégique pour les trois prochaines années.
    -Franco-Femmes :
    Lyne Bouchard a reçu une demande de la Chambre économique de l’Ontario pour un appui au sujet d’un projet de portail de l’ensemble de la communauté francophone en Ontario.
    -Projet de formation :
    Une demande d’aide financière à été faite au mois de décembre 2001 au Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes pour financer la mission exploratoire au Québec. Le responsable a souligné qu’étant donné l’ampleur du montant demandé l’étude a été reportée à la nouvelle année financière.
    -Femmes et politiques :
    Une proposition a été faite à l’effet d’organiser une conférence de presse pour souligner l’état de la situation faite par Linda Cardinal et Caroline Andrew sur les femmes dans la politique municipale et dans les commissions scolaires.
    -Dossiers de développement économique :
    FEDNOR ne peut représenter la principale source de financement et la Fondation Atkinson ne finance pas de groupes «ethniques».

    15 janvier 2002
    Discussion sur le comité coordinateur de la TFFCPO
    Points discutés :
    o Concernant la composition du COCO : Pour une meilleure représentativité des régions, on pourrait accueillir au COCO des représentantes régionales, on pourrait penser à des femmes qu’on veut voir s’impliquer et les inviter à y réfléchir avant la rencontre de mars.
    o Structure d’accueil des nouvelles membres : Lors des rencontres bi-annuelles de la TFFCPO, la session du vendre soir pourrait être consacrée à l’accueil et l’intégration des nouvelles membres à la TFFCPO, à laquelle toutes les anciennes membres seraient invitées à participer.
    o Dossiers de la TFFCPO : Le dossier "participation politique des femmes" a reçu du financement cette année.
    o Formation : Les rencontres de la TFFCPO devraient donner lieu à une session de formation de 3 heures, sur un sujet comme la restructuration de l’assurance santé au Canada, l’eau comme marchandise, etc.

    Octobre 2002
    Envoi d’une lettre au Premier Ministre Ernie Eves afin de lui signaler l’insatisfaction de la TFFCPO à l’égard de sa décision de ne pas envoyer le ministre John Baird ou un autre représentant du gouvernement ontarien au prochain Sommet de la Francophonie.

    5 septembre 2002
    Conférence téléphonique du Comité de Coordination.
    Bilan et suivis des dossiers de la Table :
    o Femmes pour la santé : Les activités du comité ont été plutôt tranquilles cet été.
    o Entente Canada-Communauté : Une rencontre interministérielle des coordonnateurs de langues officielles a eu lieu le 11 septembre. Le secteur femmes peut déléguer jusqu’à quatre représentantes.
    o Plan de formation en gestion des groupes : Le premier volet du projet étant terminé, une nouvelle demande de financement a été envoyée à Patrimoine canadien pour financer le deuxième volet.
    o Femmes et politique : Un appel d’offres sera envoyé sous peu aux groupes membres afin d’embaucher une consultante pour entamer un travail de vulgarisation de certains documents et préparer une formation pour les femmes et la politique municipale.
    o Développement économique : Le projet Jeunesse Canada au travail est aussi terminé pour ce dossier. L’étudiant aura effectué un début de recherche documentaire et remis une bibliographie annotée sous la supervision de Jacinthe Michaud.

    17 juin 2002
    Planification stratégique communautaire de l’Ontario français, secteur «femmes».
    -Dossier :
    o Santé : Meilleure connaissance des décideurs et des femmes au sujet des conditions de possibilités de services en français de santé t de services sociaux et des besoins de recherche en matière de santé pour les femmes rurales et éloignées.
    o Politique : Amélioration de la connaissance des femmes francophones au sujet des instances décisionnelles municipales et des enjeux liés aux femmes francophones.
    o Économie : Meilleure connaissance de la réalité des familles francophones au sujet de leur situation économique et de leurs stratégies d’entraide.
    o Immigrantes : Meilleure connaissance de la nouvelle loi sur l’immigration chez le nouvelles et nouveaux arrivants.
    o Violence : Meilleur accès aux services en français en matière de violence conjugale et agression sexuelles.


    2003

    3, 4 et 5 octobre 2003
    Compte-rendu de la 24e rencontre provinciale, Ottawa.
    o Proposition d’un état de situation des comités/dossiers de la TFFCPO
    § Dossier socio-économique : La TFFCPO a été reconnue comme un partenaire national dans le cadre de cette ARUC.
    § Marche mondiale des femmes : Un canevas général de la Charte a été proposé et comprend cinq thèmes : droits universels : économie; écologie; libertés et égalité; démocratie.
    § Projet en gestion des groupes : Après une nouvelle tentative faite au PALO, le projet a obtenu du financement.

    Demande de subventions 2003-2004
    -Condition féminine Canada, programme de promotion de la femme
    -L’initiative «l’espace politique ontarien en changement : femmes francophones et démocratie» propose de mener une stratégie d’action sur la scène provinciale Ontarienne afin d’influencer le dynamise nécessaire à la démocratisation des lieux de pouvoir.
    -L’initiative de la TFFCPO contribuera au développement d’un espace politique plus propice à la participation des Franco-Ontariennes et à la prise en considération de leurs préoccupations. Elle oeuvra de façon plus particulière à augmenter la participation des femmes francophones aux instances décisionnelles tout en travaillant à l’avènement de changements au sein de celles-ci.

    Programme de développement des communautés de la langue officielle :
    § Favoriser la réalisation d’activités et de projets visant à assurer le développement à long terme des communautés minoritaires dans des secteurs prioritaires.
    § Aider les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que leurs créations à favoriser le développement des communautés minoritaires de langue officielle (anglophones au Québec et francophones hors Québec) en leur fournissant, conformément aux priorités de développement identifiées par les communautés, des services en anglais au Québec et en français hors Québec, y compris les infrastructures nécessaires pour ce faire.
    Résultats ultimes :
    -Pérennité des communautés de langue officielle en situation minoritaire au Canada
    -Renforcement de la cohésion sociale au Canada

    Coalition nationale des femmes francophones
    -La rencontre de travail tenue les 28 et 29 août 2003, constituait l’un des premier suivis de la rencontre de la coalition nationale des groupe de femmes francophones ayant eu lieu en avril 2003. Elle s’appuyait sur le constat fait en avril 2003 à l’effet que les objectifs du programme d’appui aux communautés de la langue officielle (PALO) n’offrent pas aux groupes de femmes, ou à tout groupe visant une clientèle représentative de la diversité des communautés, une reconnaissance de leur apport au sein du développement et de l’épanouissement de la communauté francophone. En rendant plus familier d’une part, les principes du modèle logique de la gestion axée sur les résultats et d’autre part, les objectifs du PALO aux groupes de femmes francophones, cette rencontre visait à développer des résultats communs en relation avec l’intervention des groupes de femmes francophones liée au développement et à l’épanouissement des communautés francophones.
    -Coalition nationale des femmes francophones : perspectives d’avenir.
    -Consultation nationale auprès des groupes de femmes francophones au Canada
    -Les groupes de femmes et le financement qui leur est accordé dans le cadre de l’Entente Canada-Communauté

    10 juin 2003
    Lettre de félicitations de la Table féministe francophone de concertation provinciale de l’Ontario pour l’obtention du poste de présidente de la Fédération nationale des femmes canadiennes-françaises à Madame Agathe Gaulin.

    20 mai 2003
    Envoi d’une lettre au premier ministre Jean Chrétien pour demander l’amélioration des conditions de vie des familles pauvres, l’amélioration le logement social et une meilleure accessibilité à l’assurance-emploi.

    23 mai 2003
    Lettre d’appui envoyée pour le projet Convergence/Rassemblement économique multi?sectoriel de la Chambre économique.

    mai 2003
    Des entrevues ont été réalisées pour faire l’évaluation de l’Entente Canada-Communauté-Ontario. Un seul groupe par secteur à été invité et c’est la TFFCPO qui a été invité pour le secteur des femmes.