logo-rcfof
Interactif, vol. 5, no 1, automne 2000/hiver 2001
Accueil
Activités
conférencière

Protocole de recherche
Répertoire du RCFOF
carnet

Adhésion au RCFOF
Coordonnées du RCFOF
enveloppe
Bulletin L'Interactif
Hyperliens
Dans ce numéro...
Mot de la présidente |
Répertoire du RCFOF | Colloques passés et à venir |
Appel de communication | Recherche en cours |
Nouvelles des membres | Nouvelles du Québec |
Sites Web à visiter | Formulaire d'adhésion |

Chères membres,

J'espère que l'hiver ne vous a pas trop pris par surprise. Depuis notre denier bulletin, l'exécutif du Réseau a été très occupé et n'a pas vu le temps passer. Nous avons participé à plusieurs activités, dont une consultation à Ottawa organisée par la Commissaire aux langues officielles au mois d'août et la Marche mondiale des femmes au mois d'octobre. Cécile Coderre et moi-même ainsi que Colette Parent, une membre du Réseau et directrice adjointe à la recherche à l'Institut d'études des femmes de l'Université d'Ottawa avons accepté de prendre la responsabilité du prochain séminaire d'été sur la francophonie canadienne. Celui-ci portera sur les femmes et la francophonie et aura lieu du 13 au 24 août 2001 à l'Université d'Ottawa. Des renseignements au sujet du séminaire seront bientôt disponibles sur le site web de l'Université d'Ottawa. N'hésitez-pas à inviter vos étudiantes, amies fonctionnaires, agentes de développement communautaire, praticiennes de la francophonie et du féminisme à s'inscrire au séminaire d'été.

Je tiens à vous informer que notre prochaine assemblée générale annuelle aura lieu entre le 14 et le 17 mai 2001 à l'Université de Sherbrooke dans le cadre du Congrès de l'ACFAS. Nous vous donnerons plus de détails dans un envoi par la poste.

Aux intéressées, la prochaine rencontre de la Table féministe francophone de concertation provinciale aura lieu à Toronto le 8 décembre 2000 au moment de la publication de ce bulletin.

Je profites de cet occasion pour vous souhaiter en mon nom ainsi que de la part de notre exécutif, une très heureuse saison des Fêtes et une nouvelle année 2001 bien remplie d'activités et de moments de plaisir. Remerciements tout spécial à Marie-Ève Hudon pour son aide en vue de la préparation de son bulletin.

Bonne lecture,

Linda Cardinal
Présidente


RÉPERTOIRE DU RCFOF
haut de la page

Renouvellement des adhésions

Vous avez répondu en grand nombre à notre demande de renouvellement des adhésions. Merci. En 2001, nous allons procéder à une campagne de recrutement de nouvelles membres. Invitez vos collègues, étudiantes, copines, soeurs ou cousines à devenir membre du Réseau.


COLLOQUES PASSÉS ET À VENIR
haut de la page

  • Le 31 mars 2000, l'Institut d'études des femmes de l'Université d'Ottawa était l'hôte d'un colloque intitulé La recherche en Études des femmes à l'Université d'Ottawa. Ce colloque réunissait 34 chercheures activement impliquées dans la recherche en Études des femmes.
  • Du 1er au 3 mai 2000 se tenait un colloque intitulé Un siècle de travail, 100 ans d'évolution? à l'Université du Québec à Montréal. L'objectif de ce colloque était de chercher à faire un tour d'horizon des différentes dimensions et réalités du travail, à partir des divers champs d'expertise, afin que l'on puisse prendre son pouls et discuter de son « évolution » au XXe siècle.

  • Du 15 au 19 mai 2000 se tenait le 68e Congrès de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (ACFAS) à l'Université de Montréal. Ce congrès portait sur le thème de Discipline études féministes et réunissait plusieurs chercheures membres du Réseau.

  • Le Regroupement des jeunes filles francophones a annoncé la tenue d'une foire aux organismes pour les francophones intitulée Forum 2000 : Prends soin de toi... Prends soin de ton avenir, qui avait lieu à Toronto le 19 mai 2000.

  • Les 7, 8 et 9 juin 2000, un colloque intitulé Pour une société pleinement alphabétisée. Le droit de lire, d'écrire et de communiquer pour tous était organisé conjointement par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, la Fédération canadienne pour l'alphabétisation en français et l'Institut canadien d'éducation des adultes.

  • Le 9 juin 2000, la Direction en Études des femmes de l'Université de Carleton organisait une session intitulée Nouvelles directions de l'État-Providence : défis pour les femmes.

  • La Conférence annuelle de l'Institut d'administration publique du Canada portant sur le thème de Gouverner au 21e siècle a eu lieu au Centre des Congrès d'Ottawa du 27 au 30 août 2000. Cette conférence explorait l'idée qu'il faut davantage que des réformes pour améliorer la qualité des services et la productivité au sein des services publics. Il faut notamment créer de nouveaux rapports entre les citoyens et le gouvernement, les représentants élus et ceux qui sont nommés. Parmi les invités, on comptait Lucienne Robillard (présidente du Conseil du Trésor du Canada), Mel Cappe (Greffier du Conseil privé et chef de la fonction publique du Canada), Mary Gusella (Directrice du Réseau du Leadership), Jocelyne Bourgon (Présidente du Centre canadien de gestion et présidente de la Conférence annuelle 2000), Bob Chiarelli (Président de la Municipalité régionale d'Ottawa-Carleton), la juge Mary Ellen Turpel-Lafond, Frank Mckenna (Conseiller principal), Judy Rebick (journaliste), Seymor M. Lipsett (Professeur) et plusieurs autres.

  • Du 30 septembre au 5 octobre 2000 se tenait au Palais des Congrès de Montréal la Conférence internationale Santé 2000, organisé par l'Association internationale des professions de la santé et le Réseau des partenaires des industries de la santé. Cette conférence a réuni au moins 6500 professionnels, gestionnaires et industriels pour discuter des grands défis à relever dans le domaine de la santé au cours du XIXe siècle. Une exposition réunissait quelques 400 compagnies a également eu lieu du 2 au 4 octobre.

  • L'Institute for Women's Studies and Gender Studies (IWSGS) de l'Université de Toronto a été l'hôte d'une conférence internationale intitulée Utopies féministes: Redéfinir nos projets qui a eu lieu du 9 au 11 novembre 2000. Le but de cette conférence était de réunir des féministes de partout à travers le monde afin d'évaluer et de redéfinir les projets féministes dans tout un nombre de domaines affectant la vie des femmes aujourd'hui. Il s'agit d'imaginer un monde idéal, un monde idéal féministe. À quoi celui-ci ressemblerait? Quels changements devrions-nous apporter à nos projets pour atteindre ce monde idéal? Les communications présentées ont porté sur des aspects aussi divers que l'activisme culturel, la violence, la redéfinition de la spiritualité des femmes, les questions de race et de genre dans les épistémologies féministes, les femmes et l'internet, le travail et la maison, etc. Pour plus d'informations sur ce colloque, visitez le site web du IWSGS : http://www.utoronto.ca/iwsgs/conference.html ou téléphonez au (416) 946-3817.

  • Colloque de la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa. Les 2 et 3 novembre derniers s'est tenu le Colloque de la Faculté des sciences sociales 2000-2001. Organisé par Marie-Blanche Tahon et Manon Tremblay du Centre de recherche sur Femmes et politique (affilié à l'Institut d'Études des femmes et à la Faculté des sciences sociales), le colloque a porté sur le thème de la parité femmes/hommes en politique. Plusieurs personnes y ont pris la parole, dont Karen Bird (McMaster), Sylvie Chaperon (Toulouse), Yolande Cohen (UQAM), Andée Côté (Association nationale la femme et le droit), Micheline de Sève (UQAM), Régine Dhoquois (Paris), Chantal Maillé (Concordia), Bérengère Marquès-Pereira (Université Libres de Bruxelles), Jocelyne Praud (Régina), Marie-Blanche Tahon (Ottawa) et Manon Tremblay (Ottawa). Le colloque a été un franc succès. Les organisatrices tiennent à remercier la Faculté des sciences sociales et l'Ambassade de France au Canada pour leurs appuis financiers.

  • Le 2 novembre 2000, Constance Backhouse de la Faculté de Common Law de l'Université d'Ottawa prononçait la conférence Marlène Cano, organisée par l'Institut d'Études des femmes et la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa. Sa conférence s'intitulait «Shocking Charges Against A Franco-Ontarian M.P.: Rape in the House of Commons, Ottawa 1929».

  • Le 8e Congrès international interdisciplinaire sur les femmes se tiendra à l'Université Makerere en Ouganda en juillet 2002. Le thème principal de ce congrès sera Women's Worlds : Gendered Worlds. Il abordera des sujets aussi diversifiés que la culture populaire et les identités de genre, les réformes économiques et le genre, les conflits armés et le genre, la production agricole et le genre, etc. Ce congrès vise à réunir des femmes et des hommes de toutes les disciplines et de toutes les professions. Pour plus d'information ou pour des suggestions, vous pouvez écrire au courriel suivant : gendermu@swiftuganda.com.

  • Du mois de janvier au mois d'avril 2001, le Centre de recherches Femmes et politique de l'Université d'Ottawa, affilié à l'Institut d'Études des femmes et à la Faculté des sciences sociales, est heureux d'annoncer la tenue d'une série de conférences-midis sur le thème, « La transformation des politiques publiques au Canada : quels enjeux pour les femmes ? ». Les conférences sont les suivantes : le 12 janvier 2001, Michèle Martin de l'Université Carleton prononcera une conférence intitulée « États et capital face aux technologies d'information et de communication : un retour sur différentes approches féministes en économie politique »; le 2 février 2001, Jacinthe Michaud du Collège universitaire Glendon et membre du Réseau des chercheures, prononcera une conférence intitulée « Les femmes francophones et le workfare en Ontario : discours politique, contexte économique et aspects juridiques du workfare »; le 23 mars 2001, Ruth Rose-Lizée de l'Université du Québec à Montréal prononcera une conférence intitulée « Les femmes sont-elles bien desservies par la fiscalisation des programmes sociaux ? »; le 19 avril 2001, Cécile Coderre et Colette Parent de l'Université d'Ottawa prononceront une conférence intitulée « Tolérance zéro contre la violence : un concept pour les femmes ? ». Pour plus de renseignements, contacter Natalie Riendeau au (613) 562-5800 poste 1894 ou au courriel suivant : crfprcwp@uottawa.ca.

  • Du 27 au 31 juillet 2002 se tiendra à Ottawa la 12e Conférence internationale des femmes ingénieures et scientifiques portant sur le thème des Femmes dans une société de savoir. Cette conférence réunira des scientifiques, des ingénieur(e)s et des étudiant(e)s de partout au pays et visera à apporter une nouvelle vision des rôles et des contributions des femmes dans les domaines de la science, de l'ingénierie et de la technologie. Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Monique Frize au courriel suivant : monique_frize@carleton.ca ou visitez le site web : www.carleton.ca/wise/icwes12/icwes12.htm.



    APPEL DE COMMUNICATION
    haut de la page

    Le Réseau des chercheures féministes de l'Ontario lance un appel de communication pour son prochain colloque qui se tiendra en avril 2002 à Toronto, au Collège universitaire de Glendon, Université York. Les thèmes retenus pour cet événement sont: Les pratiques féministes, l'éducation populaire et la conscience identitaire.

    Sans se limiter aux sujets qui suivent, les projets de communication pourront toucher des aspects tels que:

    • les politiques néo-libérales et la transformation des pratiques féministes en Ontario;
    • groupes de femmes et organismes communautaires : lieux de résistance ou mécanismes de contrôle social nouveau genre;
    • le statut du temps volontaire vis-à-vis le travail obligatoire (workfare);
    • formation et radicalisation : les espaces de la conscientisation féministe ;
    • éducation populaire, éducation alternative : les défis de la mondialisation ;
    • les groupes de femmes et l'internet : sites d'échange et de résistance ;
    • écrits, pratiques culturelles et nouvelle conscience identitaire : ses voix/voies d'expression ;
    • autonomie de parole et autonomie d'action : la conscience subalterne parle-t-elle ?
    • le défi de la représentation à l'intérieur de l'espace public/politique.

    Tous les projets de communication avec une description d'au plus 300 mots doivent être acheminés au secrétariat du Colloque avant le 1er septembre 2001 à l'adresse ci-dessous. Les résultats du comité de sélection seront connus au plus tard le 15 décembre 2001. Les textes devront être soumis avant le 1er avril 2002. Suivant la tradition du Réseau des chercheures féministes de l'Ontario français, les articles retenus seront publiés.

    Réseau des chercheures féministes de l'Ontario
    secrétariat du colloque
    a/s Jacinthe Michaud, coordonnatrice
    Programme d'Études des femmes
    2275 Avenue Bayview
    Toronto, Ontario
    M4N 3M6
    jmichaud@yorku.ca

    Par ailleurs, l'Association américaine de l'anthropologie et l'Association américaine de psychologie (APA) seront les organisateurs d'une conférence intitulé Enhancing Outcomes in Women's Health : Translating Psychological and Behavioral Research into Primary Care, Community Interventions, and Health Policy qui aura lieu à Washington D.C. les 4, 5 et 6 octobre 2001. La version électronique de l'appel de communication se trouve sur le site de l'APA à l'adresse suivante : http://www.apa.org/pi/wpo/whc3/whc3.html.


    RECHERCHE EN COURS
    haut de la page

    Équipes de recherches à l'Institut d'études des femmes.

    Le nouvel Institut d'études des femmes de l'Université vient de constituer plusieurs équipes de recherches dont nous présontons les détails ci-dessous. N'hésitez-pas à nous faire parvenir vos projets de recherches en cours.

    1. Réseau interamericain de formation (RIF) « Femmes et développement » / Inter-American Training Network on "Women and Development". Au mois de décembre 1999, le comité directeur du Collège des Amériques (COLAM), un organisme relevant de l'Organisation universitaire interaméricaine (OUI), a confié à trois universités : la Universidad nacional de Costa Rica, la Pontificia Universidad Javeriana (Colombie) et l'Université d'Ottawa la création d'un réseau interaméricain de formation (RIF) sur « Femmes et développement ». Ce réseau s'ajoute à trois autres réseaux approuvés par COLAM dans les domaines suivants: (1) santé publique, (2) gestion environnementale et écotourisme, (3) éducation et télématique. L'objectif de ces réseaux est de développer, grâce à la coopération et la mise en commun des ressources entre universités, une dimension interaméricaine dans des programmes portant sur des questions d'intérêt continental. Les réseaux offrent des formations menant à l'obtention de diplômes de maîtrise, mais également des cours de courte durée, de telle façon que les praticiens et praticiennes des secteurs public et privé puissent y prendre part.

    Pour l'année 2000-2001, l'Institut d'études des femmes devra recenser les activités suivantes:

    • Dresser un inventaire minimal des programmes en études des femmes offerts au Canada et aux États-Unis, une des régions de l'OUI (activité en cours)
    • Dresser un inventaire minimal des besoins de formation dans ce domaine au sein des mêmes pays (activité en cours)
    • Préparer, en collaboration avec Costa Rica et Colombie, la proposition (projet-pilote) pour la création du RIF - Femmes et développement sur la base des directives de COLAM.

    2. Formation à l'automne 2000 d'une nouvelle équipe de recherche autour du thème : « Théories et pratiques féministes des années 1960 au nouveau millénaire : l'examen d'un cheminement ». Jusqu'à présent, 10 professeures associées à l'Institut d'études des femmes ont manifesté leur intérêt à constituer une équipe de recherche. L'équipe formulera un programme de recherche durant l'année 2001.


    NOUVELLES DES MEMBRES
    haut de la page

    Cette chronique a été en partie préparée par les membres du Réseau des différentes régions de l'Ontario francophone. N'hésitez-pas à nous envoyer des informations à inclure dans cette section du bulletin. Elle est très appréciée de nos lectrices.

    De l'Université Laurentienne

    Résolument tournées vers le futur, cette fois-ci, les membres du Réseau - Manon Lemonde, Christiane Bernier et Monique Benoît - avons choisi de présenter nos projets de recherche en cours et futurs.

    Manon vient d'effectuer une demande de bourse post-doctorale à la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé; cette bourse est intitulée: Career Renewal Award et l'un de ses objectifs est de permettre à de nouveaux PhD de développer leur programme de recherches. Elle participe aussi à un projet qui commencera en janvier 2001: une recherche subventionnée par la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé et qui a pour but de faire ressortir l'impact de la restructuration sur les usagers et les preneurs de décisions du système de santé; cette recherche regroupe des professionnels qui oeuvrent au sein des services de santé ou qui ont des expertises en termes de restructuration.

    Au plan universitaire, Manon est très impliquée dans la réorganisation du programme des Sciences infirmières de l'Université Laurentienne qui commence une nouvelle aventure: une collaboration avec le collège Boréal pour offrir le programme de baccalauréat conjointement dès septembre 2002.

    Monique à qui nous souhaitons la bienvenue est une nouvelle membre de l'Université Laurentienne. Monique est sociologue féministe. Elle vient de terminer une thèse de doctorat à l'UQAM sur la contraception féminine: « La stérilisation tubaire au Québec: une analyse des enjeux sociaux, médicaux et politiques ». Dans la suite logique de cette thèse, elle travaille sur la santé sexuelle des femmes liée à la contraception, la stérilisation chirurgicale et l'avortement. Elle se joindra au Réseau à partir de janvier.

    Christiane effectue présentement une recherche sur la ménopause, l'objectif est de voir s'il y a des différences entre les représentations individuelles des femmes ainsi que leur vécu, à la ménopause, selon qu'elles sont sur le marché du travail ou non. Au plan universitaire, Christiane participe au développement d'un nouveau programme de stage dans le milieu pour les étudiantes et étudiants de sociologie de 4e année au baccalauréat.

    Finalement, Manon, Monique et Christiane participent aussi à une demande de fonds au CRSH, pour effectuer une recherche sur les déterminants sociaux de la santé des femmes francophones du Nord-Est. Le projet intitulé « Alliance de recherche Université-Communauté: Francophonie minoritaire en santé » se développerait dans le cadre du CIRCEM, et en collaboration avec le service de santé publique de Sudbury : à suivre.

    Marie-Luce Garceau a publié dernièrement un étude intitulée Alphabétisme des adultes en Ontario français. Résultats de l'enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes.

    De l'Université d'Ottawa

    Sous la direction de Lucie Hotte, professeure au Département des lettres françaises, le projet BIBLIFO, qui vise à encourager et à faciliter la recherche sur la littérature franco-ontarienne, a vu le jour au printemps dernier.

    Sylvie Frigon et Michèle Kérésit ont co-publié en avril 2000 un ouvrage aux Presses de l'Université d'Ottawa, dans la collection Études des femmes, intitulé Du corps des femmes : contrôles, surveillances et résistances. Plusieurs membres du réseau ont publié un article dans cet ouvrage.

    Le 26 mai 2000, la Faculté des sciences de la santé et l'Institut en Études des femmes accueillaient Mme Lynne Hunt, étudiante au Doctorat de l'École d'infirmerie et de santé publique de l'Université Edith Cowan qui présentait un séminaire intitulé Reflections on the Women's Health Movement in the 21st century.

    Marie-Andrée Donovam, responsable de l'édithique au Corpus d'éditions critiques à la Faculté des arts, a remporté le titre de lauréate du prix littéraire Le Droit, édition 2000, pour son livre intitulé Mademoiselle Cassie, publié aux Éditions David, 2000.

    En juin dernier, Mme Andrea Martinez, professeure au Département de communication de l'Université d'Ottawa, était nommée directrice de l'Institut d'Études des femmes.

    Estelle Huneault a publié en août dernier son ouvrage intitulé Au fil des ans. L'Union catholique des fermières de la province de l'Ontario de 1936 à 1945, publié aux Presses de l'Université d'Ottawa, dans la collection Amérique française.

    Le 27 octobre 2000, Michèle Kérisit prononçait une conférence au Centre Femmes et politique de l'Université d'Ottawa intitulée « L'immigration des femmes parrainées au Canada : construction juridique et sociale d'une 'dépendance' ».

    De l'Université St-Paul

    Le 9 mars 2000, le Centre de recherche Centre femmes et traditions chrétiennes voyait le jour à l'Université St-Paul. Ce centre est dirigé par Mme Pierrette Daviau et a comme objectif de promouvoir et d'assurer la recherche en étude des femmes, de même que de conscientiser aux valeurs féministes des traditions chrétiennes.

    Mme Gisèle Lalonde s'est vue conférer un doctorat honorifique en avril 2000. Mme Lalonde est connue pour son engagement déterminé dans le domaine de l'éducation et de la politique et pour son dévouement au service de la communauté et de l'église.

    Soeur Anizette Bélanger s'est également vue conférer un doctorat honorifique en avril dernier. Soeur Bélanger s'est distinguée dans le domaine de l'éducation comme professeure et directrice d'école et comme éducatrice de la foi des adultes. Depuis 1993, elle est Supérieure provinciale des Filles de la Sagesse de l'Ontario, organisme qui oeuvre dans l'enseignement et dans les soins hospitaliers en accordant une attention privilégiée aux plus pauvres.

    De l'Université du Québec à Hull

    Au mois de mai 2000, Denyse Côté publiait un livre intitulé La garde partagée : l'équité en question aux Éditions du remue-ménage de Montréal.

    Denyse Côté a publié au mois d'août 2000 (en collaboration avec Marie-Blanche Tahon) un ouvrage intitulé Famille et fragmentation, aux Presses de l'Université d'Ottawa, dans la collection Études des femmes.

    Le 10 novembre 2000, Denyse Côté prononçait au Centre Femmes et politique de l'Université d'Ottawa, une conférence-midi intitulée « La ré-articulation des rapports entre l'État et les groupes de femmes en région : le cas de l'économie sociale au Québec ».

    Du milieu de la recherche autonome

    Le Réseau national d'action éducation des femmes annonce la nomination de Julie Gagné à titre de directrice générale de l'organisme. Mme Gagné agira aussi à titre de directrice générale de la Fondation Accéd femmes qui a comme objectif d'améliorer l'éducation des femmes francophones résidant au Canada.

    Lyne Bouchard annonçait le 22 mars dernier que la Table féministe francophone de concertation provinciale de l'Ontario lançait officiellement le site FRANCOFEMMES en collaboration avec ses partenaires : http://francofemmes.org/tablefeministe.


    NOUVELLES DU QUÉBEC
    haut de la page

    ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
    RÉSEAU QUÉBÉCOIS DES CHERCHEUSES FÉMINISTES

    Procès-verbal de l'Assemblée générale des membres du Réseau québécois des chercheuses féministes (RQCF) tenue à la salle B4220 du pavillon 3200 Jean-Brillant de l'Université de Montréal, le 17 mai 2000, de 12h00 à 13h30.

    Étaient présentes :

    Lorraine Archambault, IREF
    Micheline Beauregard, Unversité Laval
    Anita Caron, UQAM
    Line Chamberland, CÉGEP Maisonneuve
    Marie-Andrée Comtois, Fédération des infirmiers et des infirmières du Québec
    Christine Corbeil, UQAM
    Micheline De Sève, IREF
    Monique des Rivières, Conseil du statut de la femme
    Anick Druelle, UQAM
    Lyne Kurtzman, UQAM
    Ginette Legeault, UQAM
    Francine Lepage, Conseil du statut de la femme
    Hélène Massé, Secrétariat à la condition féminine, Gouvernement du Québec
    Maria-Elisa Montejo, CLSC René-Cassin
    Marie-André Roy, UQAM
    Colette St-Hilaire, Collège Édouard-Montpetit
    Claudie Solar, Université de Montréal
    Évelyne Tardif, UQAM
    Nicole Thivierge, UQAR

    Projet d'ordre du jour

    1. Désignation d'une secrétaire
      Denyse Côté est désignée comme secrétaire.

    2. Adoption de l'ordre du jour
      Sur proposition de Maria-Elisa Montejo, appuyé par Christine Corbeil, l'ordre du jour est adopté.

    3. Adoption du procès-verbal de l'assemblée générale du 11 mai 1999
      Sur proposition de Claudie Solar, appuyé par Micheline Beauregard, le procès-verbal est adopté.

    4. Rapport d'activités pour l'année 1999-2000 (voir aussi en annexe)
      4.1) Bilan général
      Anita Caron présente un bilan général des activités du Réseau. Il n'y a eu aucun colloque ou journée d'étude cette année, mais la tenue de plusieurs rencontres informelles sur le pluralisme et un travail important sur la subvention présentée et reçue du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

      4.2) Mise en oeuvre d'un réseau de chercheuses et d'intervenantes en vue d'une transformation des politiques et des pratiques en matière de répartition des richesses
      Nicole Thivierge présente le thème de la subvention reçue par le Réseau sur le thème de l'économie hétérodoxe. Le comité a travaillé de pied ferme à la préparation de la subvention et à l'organisation du plan d'action pour l'année prochaine. Des colloques régionaux sur le thème du développement régional sont prévus pour l'an prochain.

      4.3) Partenariat avec Internet au féminin
      Claudie Solar nous parle de la page web du Réseau disponible à partir de celle de la Chaire d'étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes, et des liens possibles à partir de la page web de Net femmes. Elle nous présente également le type de matériel qui pourrait être disponible à l'avenir : bibliographies et nouvelles publications, syllabus de cours.

      4.4) Lien avec des chercheuses de différentes origines
      Maria-Elisa Montejo fait état des différentes activités à ce chapitre. Suite au colloque de l'ACFAS 2000 (Pluralisme et recherche féministe), il a paru évident qu'il était important de mettre l'accent sur le pluralisme ethnique. Plusieurs rencontres ont eu lieu en 1999-2000 avec des chercheuses qui travaillent dans une perspective féministe et d'origines diverses. Quatre rencontres informelles ont eu lieu pour parler des expériences, des difficultés rencontrées par les chercheuses et les étudiantes à se faire connaître dans le milieu de la recherche. Ces discussions sincères et ouvertes ont fait cheminer vers la proposition de l'organisation de deux journées : une au mois de novembre, pour partager la réflexion sur le vécu des chercheuses féministes de diverses origines, et une, l'année prochaine, sur les pistes de solution pour contrer les difficultés rencontrées.

      De plus, le Réseau a appuyé un projet de recherche mis de l'avant par la Table des groupes de femmes de Montréal intitulé Les femmes et la diversité ethnoculturelle à Montréal. Ce projet a obtenu des fonds et Maria-Elisa Montejo y est impliqués à titre de consultante.

      4.5) Participation aux activités reliées à la Marche mondiale des femmes de l'an 2000
      Anick Druelle nous souligne les participations qu'elle a faites au nom du Réseau au comité stratégique de la Marche ainsi qu'à la Conférence préparatoire de Beijing + 5 en mars 2000. Elle sera de la partie à Beijing plus 5 en juin prochain, mais devra suspendre ses activités au comité stratégie de la Marche jusqu'en septembre prochain.

      4.6) Applications de l'analyse différenciée selon les sexes
      Hélène Massé nous fait un compte rendu du dossier de l'analyse différenciée. Elle souligne la tenue d'un colloque sur le sujet à l'ACFAS et l'importance d'élaborer des stratégies d'intégration de l'analyse différenciée dans tous les domaines. Les liens entre les chercheuses, intervenantes et fonctionnaires sont très importants dans ce dossier. L'analyse différenciée selon les sexes occupe une place importante dans les régions : les bureaux régionaux du Conseil du statut de la femme et du Ministère des régions y sont très interpellés.

      4.7) Relations avec le Conseil du Statut de la femme, Relais-femmes et la Chaire d'étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes
      Les relations avec le Conseil, Relais-femmes et la Chaire d'étude ont continué à être d'excellente qualité et d'un support mutuel. Anita Caron souligne le travail de France Bolduc à l'infrastructure secrétariale. Elle tient également à remercier Micheline Beauregard de sa contribution inestimable.

    5. Rapport financier pour l'année 1999-2000
      Le rapport des revenus et dépenses du 1er mai 1999 au 30 avril 2000 est présenté par Micheline Beauregard. Sur proposition de Denyse Côté, appuyé par Claudie Solar, le rapport financier est adopté.

    6. Projets pour l'année 2000-2001
      6.1) Journée d'étude sur les difficultés rencontrées par des chercheuses de diverses origines

      6.2) Collaboration aux activités de réseautage en vue d'une transformation des politiques et des pratiques en matière de répartition des richesses

      6.3) Activités reliées à l'application de l'analyse différenciée selon les sexes

      Ces trois propositions d'activités sont retenues.

      6.4) Autres propositions
      - Accréditation à l'ONU
      Il est proposé par Denyse Côté, appuyé par Nicole Thivierge, que le RQCF sollicite une accréditation permanente à l'ONU.

    7. Élections à six postes de conseillère
      Maria-Elisa Montejo, Nicole Thivierge, Claudie Solar, Denyse Côté, Chantal Doré sont élues au poste de conseillère.

    8. Divers
      Aucune information n'est soulevé à cet item.

      Rédigé par Denyse Côté
      Secrétaire


      Annexe 1
      RAPPORT D'ACTIVITÉS, 1999-2000


      L'année 1999-2000 a été fortement axée sur différentes formes de réseautage :

      • mise en oeuvre d'un réseau de chercheuses et d'intervenantes en vue d'une transformation dans une perspective féministe, des politiques et des pratiques en matière de répartition des richesses ;
      • travail afin de favoriser la mise en réseau, par l'intermédiaire de Net-femmes, des chercheuses de différents milieux et de différentes disciplines ;
      • activités visant à faire place, au sein d'établissements universitaires et d'organismes de recherche, à des chercheuses d'origines diverses ;
      • participation d'Anick Druelle aux rencontres de la Coalition nationale contre la pauvreté ; aux réunions du comité de stratégie du volet international de la marche mondiale des femmes et à la délégation des ONG canadiennes à New York (44e session de la Commission des Nations-Unies de la condition de la femme) ;
      • réflexion, en lien avec le Secrétariat de la condition féminine, sur les enjeux et les modalités de l'analyse différenciée selon les sexes.

      Aucune journée d'étude, ni colloque n'a été tenu en cours d'année. Une journée d'étude est actuellement en préparation sur la situation des chercheuses d'origines diverses. Cette journée d'étude devrait avoir lieu à Montréal, samedi, le 18 novembre 2000.

      Une publication est aussi en préparation afin de rendre compte du colloque tenu en mai 1999 sur le pluralisme en recherches féministes.

      À la suite de la démission de Carmen Gill en raison d'une affectation professionnelle à Régina, Nicole Thivierge a accepté d'apporter sa contribution comme membre du conseil.

      Le Réseau a pu compter encore cette année sur l'infrastructure secrétariale de la Chaire d'étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes de l'Université Laval et plus précisément sur les services très appréciés de Micheline Beauregard et de France Bolduc.

      Le Réseau maintient aussi ses liens avec le Conseil du statut de la femme, le Secrétariat à la condition féminine et le Réseau des chercheuses francophones de l'Ontario.


      SITES WEB À VISITER
      haut de la page

      À l'été 2000, une étudiante qui a travaillé pour le Réseau a compilé une liste de sites web à visiter. Nous vous invitons à la consulter. La liste des sites répertoriés nous est apparue utile pour faire de la recherche en francophonie.

      • La Commission du droit du Canada a rendu public récemment un document de discussion intitulé La reconnaissance et le soutien des rapports de nature personnelle entre adultes. Ce document est disponible à l'adresse suivante : http://www.cdc.gc.ca.

      • Le rapport de Joseph Michalski, ancien chercheur des RCRPP, intitulé Improving Family Services : Linking Outcomes and Research Results with Practice est disponible sur le Web. Ce rapport, réalisé en collaboration avec les Services à la famille se penche sur les aspects prometteurs et risqués de la recherche axée sur les organismes de services à la famille. Il est disponible à l'adresse suivante : http://lists.magma.ca:8080/T/A17.44.92.2.1442.

      • Les Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques ont publié un rapport intitulé What Is the Best Policy Mix for Canada's Young Children? stipulant que le Programme d'action nationale pour les enfants annoncé dans le Discours du Trône de l'hiver 2000 devrait viser tous les enfants et non pas uniquement les enfants des familles à faible revenu ou « à risque ». Ce rapport est disponible au : http://lists.magma.ca:8080/T/A17.44.63.2.1442. Pour de plus amples informations sur l'inscription à ces réseaux en ligne, consultez : http://www.cprn.orc/e-network_e.html.

      • Le Rapport annuel 1999-2000 du Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l'Université d'Ottawa est disponible à cette adresse : http://www.uottawa.ca/academic/crccf/publications/publications.html.

      • Un sommaire de l'article « Un Institut de recherche en santé des femmes dans le réseau des Instituts de recherche en santé Canada » soumis par le Groupe de travail sur les IRCS, les rapports sociaux entre les sexes et la recherche sur la santé des femmes, est maintenant disponible sur le site web du Canadian Women's Health Network : www.cwhn.ca/womens-health-cihr-fr.html. Pour de plus amples renseignements, consultez : www.cwhn.ca/indexfr.html.

      • Le site Web du film Autopsie d'un film érotique. Quand les fesses font la tête! est le suivant : www.onf.ca/autopsie-erotique. Il est possible de commander la vidéocassette en ligne au : www.onf.ca.

      • FRANCOCULTURE : http://francoculture.ca.
        La Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) est responsable de ce site. Celui-ci constitue en quelque sorte un rajeunissement du contenu du site web Francoculture; l'utilisation de l'Internet est un moyen de communication efficace pour échanger et mieux connaître la création artistique, les intervenants artistiques et culturels ainsi que les grands dossiers des communautés francophones du Canada. Cela permet aux gens de sortir de leur isolement géographique. Ce site présente également le branchement à l'Internet des 16 mmbres de la FCCF, de son bureau de direction et des collaborateurs nationaux et régionaux dans le but de rejoindre un plus vaste public.
        Contact : Anne-Sophie Ducellier
        Téléphone : (613) 241-8770
        Télécopieur : (613) 241-6064 Courriel : asducellier@franco.ca.

      • ARTISTES EN LIGNE : http://francoculture.ca/bravo.
        Le Bureau des regroupements des artistes visuels de l'Ontario (BRAVO) est responsable de ce site. BRAVO utilise son site Internet comme moyen de communication efficace pour diffuser les produits culturels des 130 membres de BRAVO tout en leur permettant de sortir de leur isolement géographique. Il veut également commercialiser son site afin de percer de nouveaux marchés et étendre son rayonnement en Ontario, au Canada et dans les autres pays de la Francophonie. Le regroupement veut favoriser la participation des membres de BRAVO à la mise à jour de leur site par l'utilisation de la mise à jour en ligne.
        Contact : Jean Malavoy
        Courriel : bravo@franco.ca ou malavoyj@interlog.com.

      • FRANCOPHONIE ONTARIENNE : http://franco.on.ca.
        L'Association canadienne-française de l'Ontario et le Consortium Internet franco-ontarien sont responsable de ce site. L'association a créé un site Web portail franco-ontarien servant à la fois de bureau d'information sur la communauté, de site d'accès hyperliens avec les organismes, les institutions et les entreprises des communautés francophones de l'Ontario. Les technologies utilisées serviront à réseauter la communauté, à échanger de l'information et des services dans divers domaines et dans diverses régions de l'Ontario.
        Contact : ACFO provinciale
        Téléphone : (416) 595-5585
        Télécopieur : (416) 595-0202
        Courriel : acfo@franco.ca.

      • FRANCOROUTE : http://francoroute.on.ca.
        Le Regroupement des organismes du patrimoine franco-ontarien est responsable de ce site. Celui-ci présente, dans sa section tourisme, un guide touristique virtuel de la culture et du patrimoine de l'Ontario. Le guide permet aux visiteurs de découvrir plus de 250 points d'intérêt touristique offrant des services en français en Ontario, grâce à des fiches détaillées et des cartes géographiques « cliquables ». Veuillez nous contacter si vous souhaitez être de la célébration.
        Contact : Pascale Thivierge
        Téléphone : (613) 562-5800, poste 3553
        Télécopieur : (613) 562-5355
        Courriel : ropfo@francoroute.on.ca.

      • FRANCOFEMMES : http://francofemmes.org.
        La Table féministe francophone de concertation provinciale est responsable de ce site. Francofemmes est un site Internet s'adressant spécifiquement aux groupes de femmes francophones du Canada. Ce site est un outil important pour l'avenir du mouvement des femmes et pour la condition des femmes en général. On y trouve des ressources sur divers sujets, tels : le démarchage politique, les ressources relatives à la violence, des répertoires de personnes-ressources, l'équité en éducation physique, l'histoire des femmes et les droits à l'égalité.
        Contact : Lyne Bouchard
        Téléphone : (613) 745-7505
        Télécopieur : (613) 745-8753
        Courriel : lyne@francofemmes.org.

      • TROUSSE INTERNET : http://franco.ca/trousse.
        La Fondation ConceptArt multimédia est responsable de ce site. La Trousse Internet vise à aider tous ceux et celles qui désirent œuvrer dans le domaine des nouvelles technologies et qui désirent naviguer sur Internet en français. Elle comprend plusieurs services : Francovoyageur pour découvrir les sites Web francophones sur Internet; le répertoire des programmes d'aide afin de trouver les différentes sources de financement disponibles; les ressources humaines pour avoir accès aux multiples compétences francophones disponibles au Canada et plus encore.
        Contact : Sylvio Boudreau, artiste
        Courriel : sylvio@franco.ca.
        Directeur général de la Fondation ConcepArt multimédia
        Nouvelles coordonnées :
        Place de la francophonie
        450, rue Rideau, atelier 402, Ottawa (Ontario) K1N 5Z4
        Tél. : (613) 562-7868, Téléc. : (613) 241-6064
        Courriel : conceptart@franco.ca
        Web : http://franco.ca/conceptart/.

      • FRANCO.CA, UNE PLACE BIEN À NOUS! EDIMAGE PLUS : http://franco.ca/edimage.
        La Fondation ConceptArt multimédia est responsable de ce site. ConceptArt a consolidé le contenu du site portail Franco.ca en offrant un service enrichi d'information et de divertissement. En fait, le site renforce la visibilité des communautés francophones et acadienne du Canada. Avec la mise en place du système Edimage Plus, Franco.ca offre un nouveau service d'accueil et de mise à jour des pages Web destinées aux individus, aux organismes francophones et aux entreprises du Canada.
        Contact : Idem.

      • NETFEMMES, LE RÉSEAU ÉLECTRONIQUE DES GROUPES DE FEMMES : http://www.netfemmes.org.

      • Le CRSH et le PHRDS annoncent leur programme conjoint intitulé La société, la culture et la santé des Canadiens II. On peut consulter la description du programme à l'adresse Web : http://www.sshrc.ca/francais/renseignements/guidesubventions/pnrds.html.

      • INNOVACTION : http://www.innovaction.com/innov_fr/.
        Cet organisme a mis sur pied le Réseau francophone canadien de formation en promotion de la santé. Au cours des trois prochaines années, le but du projet est de développer une structure francophone de formation en promotion de la santé au Canada, permettant de rendre disponibles et/ou de développer les ressources (formations, documentation, personnes ressources, etc.) nécessaires à l'intervention en français dans ce domaine. Innovaction participera donc de manière significative à outiller les intervenants francophones à travers le Canada pour qu'ils puissent intervenir efficacement auprès des communautés francophones.

      • Une nouvelle publication du Franco-American Women's Institute intitulée « Moé pis toé » est disponible sur le Web : http://members.aol.com/FAWIDIR/noframeszine.html.

      • FRANCOMMUNAUTÉS VIRTUELLES : http://francocommunautes.ic.gc.ca.
        Ceci est un programme fédéral créé par Industrie Canada visant à élargir le contenu, les applications et les services de langue française sur Internet, à brancher à l'inforoute les communautés francophones et acadienne du pays et à encourager la francophonie canadienne à profiter pleinement des technologies de l'information et des communications. Pour des informations supplémentaires :
        Téléphone : 1-800-286-6608
        Courriel : owner-vitrinef@cythera.ic.gc.ca

      • Deux programmes de perfectionnement professionnel sont administrés par la fonction publique du Canada (CFP) et sont assurés dans le cadre du recrutement post-secondaire mené par la CFP : le Programme de formation accélérée pour les économistes (PFAÉ) et le Programme de stagiaires en gestion (PSG). Pour des informations supplémentaires sur ces programmes, il faut visiter le site Web : http://emplois.gc.ca.




      FORMULAIRE D'ADHÉSION
      haut de la page

      OUI, je désire renouveler mon adhésion au Réseau des chercheures féministes de l'Ontario français au coût de 50 $ pour deux années.

      Nom _____________________________________________________

      Prénom _____________________________________________________

      Institution/organisme _____________________________________________

      Adresse _____________________________________________________

      Ville _____________________________________________________

      Province _____________________________________________________

      Pays _____________________________________________________

      Code postal _____________________________________________________

      # de téléphone __(résidence) (      )______________________ ; __(travail) (      )________________________

      # de télécopieur __(       )________________________________

      Courriel _____________________________________________________

      Site internet _____________________________________________________

      Devenez membre au coût de cinquante (50 $) dollars pour deux années.

      L'adhésion au Réseau des chercheures féministes de l'Ontario français vous donne droit aux avantages suivants :

      • Maillage de ressources
      • Liens entre les chercheures et organismes voués à la promotion des femmes francophones en Ontario
      • Visibilité
      • Nom, publication, domaines d'intérêts, recherches, mérites et honneurs, publiés dans un répertoire
      • Droit de vote à l'assemblée annuelle
      • Renseignements sur le domaine de la recherche en Ontario français
      • Abonnement au bulletin bisannuel de nouvelles du RCFOF
      • Une voix à la Table féministe francophone de concertation provinciale de l'Ontario français

      Manifestez votre intérêt en libellant votre chèque au nom du RCFOF et faites-le parvenir à l'adresse suivante :

      RCFOF
      C.P. 74177
      Comptoir postal Beechwood
      Ottawa (Ontario) K1M 2H9

      Pour tout autre renseignement, veuillez contacter Linda Cardinal : lcardina@uottawa.ca.


| haut de la page |Écrivez-nous |
courriel