Télécharger
Télécharger Télécharger 188 Ko 

7 - Troubles de la parole et du langage

A. Définition

Les troubles de la parole et du langage

Certaines personnes ont du mal à communiquer avec les autres. Ces problèmes peuvent être causés par une paralysie cérébrale, une perte de l’ouïe ou encore un autre trouble qui nuit à la prononciation des mots, qui entraîne un empâtement de la parole ou un bégaiement, ou qui empêche la personne de s’exprimer ou de comprendre le langage écrit ou parlé1.

B. Suggestions

  • Demander à la femme ce dont elle a besoin pour communiquer (p. ex. stylo et papier).
  • Si vous ne comprenez pas la femme, lui demander de répéter2.
  • Si c’est possible, poser des questions auxquelles la femme peut répondre par un simple « oui » ou « non »3.
  • Afin de vous assurer que vous avez bien compris ce que la femme demande, vous pouvez répéter ce qu’elle vous dit en lui demandant si c’est bien ce qu’elle veut4.
  • Donner à la femme tout le temps dont elle a besoin pour vous transmettre son message5.
  • S’il y a lieu, lors de l’élaboration d’un plan de sécurité, tenir compte de sa réalité concrète.
  • Attention de ne pas confondre les effets que le trouble de langage peut avoir sur l’expression verbale et non verbale du message de la femme et l’expression de ses émotions.

C. À éviter

  • On propose de :
  • Ne pas interrompre la femme6.
  • Ne pas finir ses phrases pour elle7.
  • Éviter les termes inutiles, le jargon, les termes techniques et les phrases longues et ambigües8.
  • Ne pas l’infantiliser.
  • Ne pas donner une trop grande quantité d’information à la fois ou dans une même phrase9.
  • Éviter de changer de sujet sans prévenir10

D. Équipement et médias substituts

Stylo et papier

Outil simple et facilement disponible. Dans certaines circonstances, faire attention pour que le stylo ou le crayon ne serve pas comme moyen pouvant mettre la sécurité de l’intervenante en péril (p. ex. dans une situation de dissociation de l’usagère, elle pourrait utiliser le crayon pour attaquer la personne devant elle en croyant qu’il s’agit d’un agresseur).

Ordinateur de poche

Il se peut que la femme ayant un trouble de la parole ou du langage utilise un ordinateur de poche comme un « Palm Pilot » ou un téléphone intelligent comme un « Blackberry » pour communiquer.

Tableau de communication

Le tableau de communication fonctionne en pointant du doigt. Il affiche habituellement les lettres de l’alphabet, des symboles, parfois des mots, des expressions ou des phrases. Pour communiquer au moyen de ce tableau, la femme pointe du doigt, fixe son regard, utilise une aide technique ou emploie d’autres moyens. Les mots imprimés sur le tableau désignent entre autres des aliments ou des demandes relatives au déplacement et à la position ainsi qu’aux besoins quotidiens. Par conséquent, le nombre de cases, le support du tableau, le vocabulaire, de même que la forme sous laquelle est emmagasiné le vocabulaire diffère d’une usagère à l’autre11. Le vocabulaire du tableau de communication peut prendre différentes formes. Les tableaux de communication les plus connus sont les tableaux Bliss.

Pour de plus amples informations sur les fonctionnalités du tableau de communication, aller sur le site Internet suivant : www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/publications/accessibility/comm
AccessCommunicationDisabilities/communicateWithAPerson.aspx
 

Bliss - pictogrammes

Bliss – pictogrammes

Bliss

Bliss

Bliss - Écrire

Bliss – Écrire

Bliss - Mots

Bliss - Mots

Interprète tactile

Les interprètes tactiles maîtrisent un langage des signes spécial qui consiste à communiquer avec une personne en épelant les mots avec les doigts de ses deux mains sur ses mains à elle12.  (Voir la fiche 6 à ce sujet.)

N.B.  Si une interprète accompagne une femme lors d’une consultation,  par mesure de confidentialité, on pourrait lui demander de fournir une preuve de confidentialité ou de signer un formulaire à cet effet.

 

 


1 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/accessibility/
tools/welcoming_people_speech.aspx
(Page consultée le 4 mars 2010.)

2 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/accessibility/
tools/welcoming_people_speech.aspx
(Page consultée le 4 mars 2010.)

3 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/accessibility/
tools/welcoming_people_speech.aspx
(Page consultée le 4 mars 2010.)

4 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/publications/accessibility/
commAccessCommunicationDisabilities/essentialEmergency.aspx
(Page consultée le 20 septembre 2010.)

5 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/accessibility/
tools/welcoming_people_speech.aspx
(Page consultée le 4 mars 2010.)

6 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/accessibility/
tools/welcoming_people_speech.aspx
(Page consultée le 4 mars 2010.)

7 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/accessibility/
tools/welcoming_people_speech.aspx
(Page consultée le 4 mars 2010.)

8 www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/publications/accessibility/comm
AccessCommunicationDisabilities/communicateWithAPerson.aspx
(Page consultée le 20 septembre 2010.)

9 Accueillir et accompagner les femmes ayant des limitations fonctionnelles, Guide pratique à l’intention des intervenantes en maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale, p. 40 -Regroupement provincial des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale en collaboration avec le COPHAN, Québec, 2009

10 Ibid., p. 40

11 www2.csdm.qc.ca/joseph-charbonneau/mandatscolaire/
comnon-orale/Tableaucommunication/tableauconfec.html
(Page consultée le 5 mai 2010.)

12 www.redwoodlearning.com/rcc/final_demo_package_fr/
final_html_fr/appendixd_fr.html
(Page consultée le 21 janvier 2010.)

Connexion
© Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOCVF)  | Droits et aspects légaux
         Conception graphique & production web :  Existo Communications